Accueil Repenser le monde de l’après-confinement

Interview croisée: comment construire un pont entre générations, au moment de la reconstruction post-Covid?

Comment jeunes et plus âgés se sont croisés, aidés, rejoints ou incompris au plus dur de la pandémie ? Interview croisée entre un « vieux en colère » et une jeune artiste.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 9 min

Entre les jeunes accusés de prendre la crise sanitaire trop légèrement et les aînés qui l’ont vécue de plein fouet, il était temps de confronter deux points de vue tranchés sur la question des générations à l’heure du Covid. Comment jeunes et plus âgés se sont croisés, aidés, rejoints ou incompris au plus dur de la pandémie ? Quelles leçons en tirer pour construire un pont entre générations, au moment de la reconstruction post-Covid ? Nous avons interrogé deux opposés : Paul Lhoir, sur ses 66 ans, ancien vidéaste et enseignant, membre du Gang des vieux en colère, mouvement citoyen, et Noelia Merino, jeune artiste de 21 ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Repenser le monde de l’après-confinement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs