«
Les apparences
».
b25_25594_r-2
«
Gebo et l’ombre
», de Manoel de Oliveira.
L'actrice de 24
ans, qui incarne une toxicomane dans la série «
Euphoria
», s'est imposée face à Jennifer Aniston, Olivia Colman ou encore Sandra Oh.
d-20120921-W5GG0H
Smok à Charleroi.
Roger Carel a accompagné près de trois générations grâce à son timbre de voix amusant, inimitable.
L’opposant à Poutine est un self-made man qui pratique un cinéma appris sur le tas.
Gisèle
: «
On se révèle autant à travers la fiction qu’à travers la parole directe. Dans le film, on ne sait pas quand ils parlent de leur personnage ou d’eux-mêmes.
»
Emmanuel Mouret, orfèvre dans l’art de déconstruire et synthétiser l’art d’aimer, filme à merveille l’échange d’idées abstraites, de sentiments, de ressentiments.
RTX6OEDB1
«
Antoinette dans les Cévennes
».
« Vous savez quelle est la plus grande tragédie qui soit ? Que personne ne parle de votre œuvre d’art, qu’elle soit un film, un livre, une peinture…»
Antoinette (Laure Calamy) et Patrick. «
Mon école de l’humour
», raconte la réalisatrice, «
c’est d’abord ma famille. J’ai une mère assez drôle, l’humour est important chez nous. Après, j’adore Billy Wilder, Blake Edwards…
»
netflix-app-1068x601
Le public est toujours là pour Benoît Poelvoorde et inversement. Spectacle assuré
!
Le choix de la rédaction
  1. UNITE COVID

    Coronavirus: toujours pas de signe d’accalmie à l’horizon

  2. d-20201023-GJKAT0 2020-10-29 17:58:38

    Comité de concertation: bulle sociale, déplacements, écoles, ce qui est sur la table des politiques

  3. Elio Di Rupo mettra la pression sur le comité de concertation.

    Le sud du pays pousse au confinement quasiment comme un seul homme

La chronique
  • Coronavirus – «La vie en pause, saison 2, jour 1»: Noël

    Hier, il s’est passé un truc incroyable.

    Juste avant le comité de concertation, on a eu LA discussion sur Noël avec la famille. Enfin, un bout de famille parce que là, tout est morcelé, explosé, tout part en vrille. Cette famille, à l’image du coronavirus, c’est un véritable aérosol respiratoire, des particules en suspension qui se mélangent à l’air ambiant. Soit, on a fait avec ce qu’on avait sous la main : une sœur, une maman.

    Il y a quelques semaines, quand on pouvait encore faire la fête à dix, on avait déjà fait un premier calcul et constaté que ça débordait pas mal de la bulle. Comment expliquer à X et X’, sans les blesser, qu’ils ne passeraient pas le réveillon avec le reste du clan ? Gros stress.

    Maintenant, dans un sens, tout est réglé. Adieu la dinde, adieu le champagne, l’asti spumante, les zakouskis chauds, les zakouskis froids, la raclette, le saumon gravlax ou « chacun apporte quelque chose » et les...

    Lire la suite

  • Avec Macron, la France à l’épreuve de la tragédie

    C’était, en 2017, le candidat d’une espérance. Dans une vague populiste qui balayait alors le monde, Emmanuel Macron allait incarner une nouvelle forme de « dégagisme positif ». Il vantait un nouveau monde où l’émancipation individuelle et les libertés se conjugueraient au progrès. Un vent léger soufflait sur la France.

    Trois ans plus tard, comme pour ses prédécesseurs, les drames ont fracassé son mandat. Nicolas Sarkozy avait dû affronter une crise économique mondiale. François Hollande,...

    Lire la suite