Quand le burn-out frappe aussi les enfants

L'Ours_intérieur_20.06.18_Page_05
Livres
Critique
 
Eric Lévy.
DzX2l1sXQAELICc
Discret, Alexandre Lenot est à la Foire du Livre pour présenter son roman «
écorces vives
» couronné par le prix Première.
Alexandre Lenot.
Alexandre Lenot.
La Foire prendra place au Centre Rogier. © archive Le Soir Jacky Goossens
Jusque dimanche soir, la Foire sera  la plus grande librairie de Belgique.
Boule et Bill amoureux  : un dessin débordant de cette tendresse dont Jean Roba avait le secret.
«
Il y a quelque chose qui nous terrasse, et qui est bien plus que la peur de mourir, c’est le chagrin d’amour.
»
7381790
Paul Colize ne cesse au fil des pages d’élargir le décor et le cercle  de ses personnages.
©D.R
L’univers de chair et de sang de la famille Sambre, où les héros ont les yeux rouges comme le drapeau des révolutionnaires socialistes de 1848.
Un certain Paul Darrigrand (2 étoiles), Philippe Besson, Julliard, 216 p., 19
€
; ebook 12,99
€.
Livres Critique

Un amour de jeunesse

Le commissaire général de la Foire, Grégory Laurent.
Jolien Janzing, chez elle à Anvers. Elle avait préparé des projections de documents pour parler de son livre «Audrey et Anne».
Le choix de la rédaction
  1. © PhotoNews

    Grand Baromètre: les verts, première famille politique du pays

  2. La N-VA peut souffler
: avoir débranché la prise du gouvernement fédéral n’a visiblement pas traumatisé son électorat. © Belga.

    Grand Baromètre: en Flandre, la N-VA ne paie pas la chute du gouvernement

  3. Les parents de la petite Mawda ont été régularisé pour un an et pourront suivre l’enquête sur le décès de leur fille. Un jugement a également contraint le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert à prendre en charge la famille.

    Affaire Mawda: la famille de la fillette régularisée

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 15: quand j’ai dévalisé un supermarché... alternatif

    Par Louise Tessier

    Aujourd’hui, j’ai (presque) fait une seconde entorse au règlement : je me suis rendue dans un supermarché. Mais pas n’importe lequel. Un supermarché collaboratif, qui favorise «  les produits issus d’une démarche respectueuse de l’humain et de l’environnement  ». Tout un programme !

    À la Bees-Coop de Bruxelles, on trouve de tout comme dans un supermarché traditionnel, mais en version plus ou moins bio, local, zéro déchet, équitable. « Plus ou moins » parce qu’il y a un peu de tout ça, mais que chaque produit ne répond pas à l’ensemble de ces critères. Et ce qui fait surtout l’originalité de l’endroit, c’est que c’est collaboratif : pour pouvoir faire ses courses à la Bees-Coop, il faut devenir collaborateur. Chaque membre doit investir 25 euros dans la coopérative (qui ne poursuit pas de but lucratif), puis s’...

    Lire la suite

  • Grand Baromètre: une vague verte qui rend très très nerveux

    Voilà qui va secouer le monde politique belge. Après des années de domination des partis socialiste, social-chrétien et plus récemment de la N-VA, voici qu’une nouvelle force politique s’impose. Par le biais d’un sondage qui demande évidemment à être vérifié dans les urnes, mais qui ne surprendra pas, tant la poussée verte, des communales aux marches pour le climat, donnait la direction du vent électoral ces derniers temps.

    ...

    Lire la suite