Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: l’histoire d’un communiqué vert-bleu

Le rapprochement opéré récemment entre libéraux et écologistes, ainsi que la manière indélicate dont ils ont, jugent-ils, été traités par les préformateurs, ont poussé les quatre partis verts et bleus à rédiger un communiqué commun inédit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Tout commence voilà quelques semaines déjà. Quand bleus et verts retissent des liens. Singulièrement entre Ecolo et Open VLD, qui ne se parlaient guère jusque-là. Certains jouent les intermédiaires. Petit à petit, la méfiance réciproque s’estompe. Et les derniers temps, Jean-Marc Nollet et Egbert Lachaert se contactent régulièrement, échangent sur ce qui est sur la table, notamment en termes d’évolution de la Belgique. N’étant chauds ni l’un ni l’autre pour une rapide réforme de l’Etat qui ne mettrait pas l’efficacité du système au centre des priorités.

Voilà pour la toile de fond.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Tollebeek Pierre, vendredi 14 août 2020, 7:36

    Tout ce que "touche" Mr BOUCHER capote chaque fois. Bizarre...

  • Posté par Dr Mi, vendredi 14 août 2020, 5:25

    Ils ont bien raison ! Entièrement d'accord avec Écolo et MR.

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, jeudi 13 août 2020, 23:31

    À quand les élections....

  • Posté par Gillard Xavier, jeudi 13 août 2020, 23:20

    D'accord très bien, mais quelle alternative maintenant ? L'arc en ciel?

  • Posté par Trevisan Lucio, jeudi 13 août 2020, 22:54

    C'est mal joué du côté Ecolo, certain(e)s de vos adhérent(e)s ne comprendront pas ce rapprochement avec le MR après tout ce qui s'est passé il y a quelques mois (Z. Khattabi) et il n'est jamais bon de rejeter une formation de gouvernement alors que la population l'attend depuis des mois. Jusqu'à présent, vous pouviez être un des gagnants des futures élections, mais ceci pourrait choquer certains de vos électeurs.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs