Accueil Opinions Éditos

Négociations fédérales: vous suivez?

Les jeux stratégiques l’emportent dans les négociations. Pire, « aucun président n’accepterait désormais qu’un autre franchisse la ligne d’arrivée en vainqueur » avec un accord de gouvernement.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

Bon, on vous explique. On essaie du moins.

D’abord, pendant cinq mois, pour donner un gouvernement à ce pays après les élections du 26 mai 2019, Didier Reynders et Johan Vande Lanotte ont essayé de marier PS et N-VA. Mais les socialistes francophones ont répété non, pas possible, jamais.

Ensuite, pendant un mois, Paul Magnette (PS) a poussé la coalition Vivaldi. Mais CD&V et, dans une moindre mesure, Open VLD ont dit, non, jamais, pas possible sans majorité parlementaire du côté flamand.

Puis pendant un mois et demi, Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) sont repartis du centre-droit (leurs partis) pour trouver des alliés. Mais tous ont dit non, pas possible.

Donc Koen Geens (CD&V) est entré en piste durant deux bonnes semaines, re-testant PS et N-VA. Et le PS a redit non, pas possible, jamais.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

35 Commentaires

  • Posté par Surmont Willy, dimanche 16 août 2020, 19:51

    Qui a créé le chaos? Un parti sape nos institutions depuis qu'il s'est fourvoyé au pied de l'ascenseur à bateaux de Strépy-Thieu. Il a érodé nos bases, il a insulté notre Patrie, il a rendu notre Pays ingouvernable! Le responsable, c'est lui, le traître à notre Pays, c'est lui, le détricoteur de nos institutions, c'est encore et toujours lui! Çe n'est quand même pas compliqué à comprendre! Éliminons ce type, mettons le hors circuit, et tout ira bien mieux! Discuter avec un type qui veut notre fin est une perte de temps et nous conduira de toute évidence au chaos! Restons lucides et gardons notre bon sens, et tout se résoudra comme par enchantement!

  • Posté par Baeyens Remi, dimanche 16 août 2020, 12:42

    Plusieurs cilles dans le monde comptent plus d'habitants que la Belgique. Ils sont dirigés par un maire et un collège municipal. Dans certaines démocraties importantes, les ministres ne viennent pas du monde politique mais sont reconnus pour leurs compétences spécifiques et avalisés par le parlement et le sénat. En Belgique, contrôle t'on les compétences dans leur département? Non, seulement de leur poids politique. Ici le citoyen vote en gros pour une liste. Les 'élus' sont décidés par l'E.M. des partis. Ils sont des béni oui oui. Nous vivons dans une particratie aussi si pas plus pernicieuse que celles des blocs de l'est . Retourner aux urnes, dans ces conditions ne fera pas avancer le schmilblick.

  • Posté par Debrabander Jean, dimanche 16 août 2020, 17:32

    Tout à fait d'accord : la population a crié au scandale en découvrant les 9 ministres de la Santé. Mais il y a bien pire : la Région wallonne, c'est 3.5 millions d'habitants. A peine une grosse ville dans certains pays! Et donc, un seul "bourgmestre" devrait suffire, avec quelques échevins et l'administration. Mais non, il faut un Ministre-Président plus sept ministres, avec la dizaine de personnes de leur cabinet, leurs avantages exorbitants, plus une administration pléthorique. Ajoutons-y les cinq provinces avec leur gouverneur, leurs députés permanents, leurs conseillers (31 à 56 par province), leurs centres d'études, leurs services d'appui et encore des milliers de fonctionnaires ... Petit pays, petites gens, mais grands gaspillages ! Je n'ose parler de Bruxelles, son gouvernement, son parlement, ses 19 communes, ses COCOF, CCF, VGC, COCOM et autres. La palme revient cependant à l'Ostbelgien avec un ministre-président, trois ministres, un gouvernement, un parlement ... tout ça pour 70 000 habitants.

  • Posté par DE WOLF Jean, dimanche 16 août 2020, 10:11

    Madame Dubuisson oublie l'épisode Demotte !

  • Posté par Debrabander Jean, dimanche 16 août 2020, 9:28

    C'est le weekend, donc il n'y a plus d'urgence politique, sociale, écologique, plus rien ne presse. Ce sont aussi les vacances, plus de B. Delvaux, plus de Deborsu, plus de débats politiques, ils sont en vacances ... bref, tout va très bien Madame la Marquis! Dormez, braves gens, jusqu'en septembre pour que le cirque reprenne et là, on dira qu'il y a urgence ...

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs