Composé de sept scènes en trois panneaux, le retable retrace le martyr de Saint-Georges commençant par le supplice de la roue, suivi d’une plongée dans un brasier sur le panneau de gauche. Au centre, Saint-Georges est placé dans un boeuf d’airain chauffé à blanc puis pendu par les pieds à une potence, la tête au dessus de braises et enfin flagellé. Dans le troisième et dernier panneau, on lui... scie la tête de bas en haut avant de le décapiter.
Les éditions Bruno Robbe proposent de superbes lithographies dans le grand halle central.
Des objets détournés, des choses bricolées... Tout ce que le confinement a pu provoquer de créatif en chacun de nous.
Anna Boch, «En juin», 1894. Dépôt de l’Etat Belge, collection du Ministère de la Communauté française.
Lou VTR_Aliénor Prouvost_Photo Eline Willaert8
A l’étage, les œuvres d’Alice Leens mettent les cordes à nu et créent des formes abstraites suspendues dans l’espace.
Désormais en voie de classement, la châsse de sainte Begge date de 1560-70 et est l’un des trésors de l’orfèvrerie mosane.
Avec «In Praxis Z-Universel», Pélagie Gbaguidi invite les lycéens et lycéennes à participer à une action artistique et collective autour du thème de l’Universel.
L’histoire de l’enfant de Scladina est au cœur du parcours.
«Jeux dangereux. Bâtiment 151 n°6», 2020.Techniques mixtes sur papier sous verre plombé, reliure avec des colsons noirs, 36/28,50 cm. © Cécile Massart
Cette exposition rend la peinture d’un grand maître accessible à tous. Elle a le mérite de nous imprégner de son trait et de ses couleurs.
Arne Quinze
ECCE_HOMO_2B41
Antonio Nardone a demandé aux artistes plasticiens de peindre des sacs en papier. «Chacun est totalement unique, peint à la main et signé par l’artiste. Le visiteur choisit celui qu’il préfère et ensuite je le remplis de nourriture. Tout cela pour 90 euros.»
Debi Cornwall « Smoke Break, Camp America », 2014. Des soldats américains prennent une pose cigarette face à une mer d’un bleu éclatant qui ferait presque oublier tout ce qui se trouve derrière eux.
B9723082775Z.1_20200330162425_000+GIFFQCE25.1-0
Le choix de la rédaction
  1. Joe Biden et le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres

    La crise euro-américaine rejaillit à l’ONU

  2. Resa a déjà abattu un travail colossal: sur plus de 50.000 foyers privés de gaz à la suite des inondations, il n’en restait plus, il y a une grosse semaine, «que» 8.700 en attente d’un raccordement.

    Inondations: quand les sinistrés seront-ils à nouveau raccordés au gaz?

  3. Le projet fixe l’âge de la majorité sexuelle à 16 ans, et toute relation entre un(e) jeune de moins de 16 ans et quelqu’un qui est de plus de deux ans son aîné est considérée comme un viol.

    Droit pénal sexuel: le consentement au cœur de la réforme

La chronique
  • Brux-ils Brux-elles: le vaccin, signe d’un grand écart

    Les douze communes les moins bien vaccinées du pays sont… bruxelloises. Chez les 12-17 ans, le taux de vaccination est de 31 % dans la capitale, contre… 83 % en Flandre, 59 % en Wallonie. Pas une statistique pour sauver la Région bruxelloise, pas une tranche d’âge qui se distingue, pas vraiment une commune qui sort du lot (même la meilleure de la classe, Woluwe-Saint-Pierre, dépasse à peine les 65 %). Au total, à peine 54 % de la population totale a déjà reçu une première dose (80 % de Flamand(e)s et 69 % de Wallon(ne)s).

    Des efforts pas toujours payants

    Pire, de semaine en semaine, les chiffres stagnent, forçant les autorités à repousser les objectifs. A la veille des vacances, on visait encore 65 % de vacciné(e)s chez les plus de 18 ans pour la mi-juillet. A la rentrée, on espérait les 65 %, de la population totale cette fois, protégée pour fin octobre. Tenable moyennant un rythme...

    Lire la suite

  • La grande gayole du covid wallon

    A quelques encablures de la phase du « chacun décide pour lui-même », c’est déjà l’opacité qui règne. En Wallonie du moins, car à ce stade, on a l’impression qu’il y a désormais trente-six niveaux de prises de décisions qui se penchent sur la manière de combattre la reprise du covid dans le sud du pays, et plus grand monde qui sache à quel saint se vouer.

    C’est sans doute un brin exagéré mais ce lundi il y avait à tout le moins de l’énervement dans l’air, tant le « qu’est-ce qu’on fait...

    Lire la suite