Accueil Société

Des blessés graves traités à St-Luc et à Erasme

Tous les hôpitaux du Brabant sont sur pied de guerre pour accueillir les victimes des différents attentats. L’appel général au don de sang semble avoir été rapidement entendu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Selon l’hôpital St-Luc, des blessés graves ont été hospitalisés à St-Luc, à Woluwe, l’hôpital le plus proche de l’aéroport de Zaventem. Mais l’institution ne confirme ni le nombre des blessés ni les décès éventuels. Elle ne communiquera pas sur un bilan précis.

Le plan Mash (mise en alerte des services hospitaliers) a été déclenché. Ce plan est réalisé sous la responsabilité du médecin-chef de l’établissement. Il vise à mettre sur pied une structure médicale et paramédicale capable de faire face à un afflux de victimes. Celles-ci doivent être accueillies efficacement tout en ne compromettant pas les soins aux patients « normaux ». Des ambulances d’urgence (SMUR) ont été envoyées de plusieurs hôpitaux du reste du pays pour soutenir les services d’urgence bruxellois.

A la suite d’au moins une explosion dans la station de métro Maelbeek, les hôpitaux centraux de Bruxelles ont été plus largement mobilisés, a indiqué Sophie Coppens, directrice de la communication à l’hôpital Erasme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs