Accueil Sports Cyclisme Route

Davide Formolo : «Je devais attaquer dans la Madeleine... et prier"

L’Italien Davide Formolo (UAE-Team Emirates) a signé un grand numéro vendredi dans la 3e étape du Critérium du Dauphiné. Membre de l’échappée matinale, le champion d’Italie s’est isolé devant dans les premiers kilomètres de montée au col de la Madeleine pour s’offrir un raid solitaire de 66 km ponctué par une victoire d’étape à Saint-Martin-de-Belleville.

Temps de lecture: 2 min

« J’ai repris la saison 2020 avec un bon résultat sur les Strade Bianche (2e derrière Wout van Aert, ndlr) et je me suis senti un peu moins bien sur Milan-Sanremo, mais aujourd’hui c’est un succès que je mérite, je suis très satisfait», déclare Davide Formolo.

«Au pied de la montée de la Madeleine, nous n’avions que 3 minutes d’avance avec l’échappée, j’ai pensé que ça n’était pas suffisant. Alors je me suis dit qu’il fallait que je tente quelque chose pour creuser l’écart. Quand je me suis retrouvé seul dans la vallée pendant 10 kilomètres, c’était très dur et j’ai perdu beaucoup d’énergie. La dernière ascension était surtout composée de montées et de descentes, ce qui ne laissait pas beaucoup d’opportunités pour faire des différences dans une échappée, donc j’ai préféré y aller en solo. Je devais attaquer dans la Madeleine¿ et prier.

Il y a encore deux étapes en sommet, je vais voir ce que je peux faire pour garder ce maillot, ce serait un plaisir», conclut Formolo, porteur du maillot du meilleur grimpeur.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb