Samuel Umtiti, bourreau des Diables rouges à la Coupe du monde, testé positif au Covid-19

Samuel Umtiti
Samuel Umtiti - Photo News

« Après les examens PCR réalisés hier jeudi, le joueur de l’équipe première Samuel Umtiti a été testé positif au Covid-19. Il est asymptomatique, en bonne santé et se trouve isolé à son domicile», a annoncé le Barça dans un communiqué diffusé ce vendredi, une heure et demie avant le coup d’envoi de son quart de finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich à Lisbonne (21h00).

Samuel Umtiti (26 ans, 31 sélections), blessé au genou gauche, n’est pas présent avec le reste du groupe barcelonais au Portugal pour le tournoi final de Ligue des champions.

«Le club a informé les autorités sportives et sanitaires compétentes. Toutes les personnes qui ont été en contact avec le joueur ont été retracées pour qu’elle passent les tests PCR adéquats», a ajouté le club blaugrana dans son communiqué.

Il s’agit du deuxième joueur français du FC Barcelone testé positif en quelques jours, après l’annonce d’un premier cas mercredi, qui s’est révélé être le jeune défenseur français Jean-Clair Todibo (20 ans), qui commençait sa présaison en Catalogne après être revenu de son prêt de six mois à Schalke 04.

Todibo, tout comme Umtiti, n’a pas été en contact avec l’équipe qui a fait le déplacement à Lisbonne pour le «Final 8» inédit de Ligue des champions.

La saison catastrophe d’Umtiti le poursuit donc : l’ex-Lyonnais a passé la plupart de l’exercice 2019-2020 dans l’ombre de son compatriote Clément Lenglet en défense centrale blaugrana (seulement 18 matches disputés toutes compétitions confondues), et s’était déjà blessé début juin au mollet droit, au lendemain de la reprise de l’entraînement du Barça au sortir du confinement.

En début de saison, il avait déjà souffert de deux blessures, à un pied et à un genou, qui lui avaient fait manquer au total dix matches entre septembre et novembre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photo News

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Anderlecht: les latéraux font presque l’unanimité

  • Lors d’un hommage à Nice, où il a entraîné les Aiglons de l’OGC à la fin des années 90.

    Par Philippe Gerday

    Standard

    Silvester Takac (ex-Standard): «Vojvodina, c’est ma deuxième famille»

  • Photo News

    Par Sébastien Huzler

    Mouscron

    Excel Mouscron: un fameux contraste par rapport au premier partenariat avec Lille

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous