Accueil Monde États-Unis

Les attaques en règle du président

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le président Donald Trump fait tout pour contrer le vote par correspondance. Sur l’un des fronts, il s’est attaqué à la poste américaine, l’USPS. En installant à sa tête cet été l’homme d’affaires Louis DeJoy, l’un de ses fidèles alliés et donateurs, dont la mission semble être de saboter le fonctionnement du service. Inquiet, l’ancien président américain Barack Obama a déclaré que les politiques que DeJoy avait mises en place en tant que ministre des Postes faisaient partie des attaques "chirurgicales" des républicains contre le droit de vote des Américains, a récemment rapporté Vanity Fair. En clair, les mesures prises par DeJoy consistent à mettre fin à la rémunération des heures supplémentaires, à obliger les facteurs à laisser des envois derrière eux pour éviter les déplacements supplémentaires et à fermer prématurément les machines de tri. Des réductions des heures de bureau de poste et la fermeture éventuelle de bureaux de poste sont également attendues, sans parler des coupes budgétaires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs