Les championnats de Belgique d’athlétisme interrompus par des trombes d’eau

Les championnats de Belgique d’athlétisme interrompus par des trombes d’eau
Belga

Les trombes d’eau qui se sont abattues sur Bruxelles, ce samedi, en fin d’après-midi, ont complètement chamboulé la fin de la première journée des championnats de Belgique d’athlétisme, privant celle-ci des plus intéressantes séries au programme, celles des 200 m, surtout chez les hommes où on allait retrouver les frères Kevin et Jonathan Borlée ainsi que Robin Vanderbemden et Julien Watrin, ainsi que celles des 1.500 m, où devaient courir Ismaël Debjani et Elise Vanderelst.

La pluie abondante a commencé à tomber peu après 17 h sur le stade Roi-Baudouin, après la première série du 200 m féminin, pour ne plus s’arrêter pendant près d’une heure, inondant une bonne partie de la piste. Les organisateurs ont alors décidé d’annuler les courses encore au programme et de faire se disputer les titres sur 200 et 1.500 m dimanche via une finale directe avec les meilleurs temps regroupés dans la même course.

Seuls les décathloniens ont dû boucler leur 400 m, dernière des épreuves de leur première journée, en courant dans les couloirs extérieurs, ceux à l’intérieur étant impraticables.

La journée s’était, jusque-là, longuement étirée depuis la matinée, la Ligue belge ayant mis sur pied, pour ces championnats à huis clos, un programme qui permettait aux athlètes de quitter le stade avant que ceux qui les suivaient au programme n’y entrent, pour bien respecter les règles de distanciation sociale. Avec de longues périodes de pause.

Les principaux favoris que sont Camille Laus (53.46 sur 400 m), Renée Eykens (2.11.92 sur 800 m), Anne Zagré (13.33 sur 100 m haies), Paulien Couckuyt (57.51 sur 400 m haies) côté féminin et Elliott Crestan (1.52.70 sur 800 m) et Michaël Obasuyi (13.82 sur 110 m haies) ont franchi le cap des séries sans problèmes.

Sur 400 m, sans les Belgian Tornados (Jonathan, Kevin et Dylan Borlée, Jonathan Sacoor, Robin Vanderbemden et Julien Watrin) au départ, on attend une finale très indécise ce dimanche avec un léger avantage pour Christian Iguacel qui a réussi le meilleur temps en 47.06, devant Sébastien Lins (47.92) et Camille Snyders (48.13).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous