Accueil Monde

Burundi: une victoire qui ne résout rien, au contraire

Pierre Nkurunziza a certainement été réélu mardi. Mais cette réélection risque de coûter cher aux Burundais.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Même si les résultats définitifs du scrutin ne sont pas encore connus, il y a deux points sur lesquels le doute n’est pas permis : le président sortant Pierre Nkurunziza a bien été reconduit à la tête du Burundi pour un troisième mandat, et ce vote qui s’est déroulé dans des conditions très contestées ne représente ni un gage de paix ni une «  victoire pour la démocratie  » ainsi que l’assure le parti au pouvoir FDD-CNDD.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs