Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Les supporters d’Anderlecht sont formels: «Le RSCA aurait bien besoin de ses fans»

Cent soixante-deux jours plus tard, les joueurs anderlechtois vont refouler la pelouse du Lotto Park en compétition, ce dimanche, face à Saint-Trond. Un retour à la maison qui se fera sans les supporters mais -déjà- sous haute tension, la semaine des Mauves ayant été agitée en coulisses.

Temps de lecture: 2 min

Le 7 mars dernier, les Mauves atomisaient Zulte Waregem (7-0). Il s’agissait là du dernier match à domicile des Bruxellois qui s’apprêtent donc à retrouver leur antre plus de cinq mois plus tard. Mais ils ne pourront pas compter sur le soutien de leurs fans, le public dans les arènes de foot étant toujours interdit. « J’aimerais retourner au stade mais je comprends cette interdiction », souffle Vivian, un fidèle qui a renouvelé son abonnement. « Cela ne sert à rien de prendre des risques inutiles. »

« On aimerait être là pour supporter notre équipe », lâche quant à lui David, un autre inconditionnel des Mauves. « On se dit que le 12e homme peut faire la différence, surtout en ce moment. »

Car les Anderlechtois semblent déjà sous pression après la prestation plutôt terne face à Malines dimanche dernier et les tensions survenues durant la semaine. Ce lundi, Frankie Vercauteren avait en effet quitté prématurément le centre d’entraînement après le match amical face à Lommel, une nouvelle fois coaché par Vincent Kompany. Même si on se voulait rassurant du côté de la direction bruxelloise, estimant que de telles tensions au sein d’un staff sont légion. Une situation qui, à l’avenir, pourrait corser les choses. Mais pour l’heure, les supporters affichent toujours bel et bien leur soutien à « Vince The Prince ». « Tout le monde est derrière Kompany », poursuit David. « Il a fait une carrière exceptionnelle, il sait comment le foot fonctionne. Il a certes fait des erreurs mais il a tout pour réussir à Anderlecht. »

« Cependant, je pense que la saison va de nouveau être compliquée », glisse encore Vivian. « On risque de vivre une campagne très spéciale avec, en plus, le coronavirus. Anderlecht, que ce soit cette saison ou lors de la dernière campagne, est toujours en reconstruction. »

Du changement en perspective dans le 11 de base

Au niveau de l’effectif, Kompany ne sera toujours pas présent sur la pelouse, lui qui s’était occasionné une déchirure aux adducteurs contre Saint-Etienne le 18 juillet. Bogdan Mykhailichenko remplacera plus que probablement Killian Sardella au back gauche tandis que Percy Tau voire Mustapha Bundu, bien qu’à court de rythme, devraient aussi entrer en ligne de compte au moins pour une partie du match. Zulj, Vlap et Lokonga pourraient faire les frais de leur première sortie officielle décevante au profit des Kana, Verschaeren, Kayembe ou… Trebel ?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb