Nicolas Penneteau après la victoire du Sporting de Charleroi contre Ostende: «Il faut tirer un coup de chapeau à toute l’équipe»

Photo News
Photo News

Une semaine après s’être payé le scalp de Bruges (0-1), le Sporting de Charleroi a confirmé, ce samedi soir, face à une modeste formation ostendaise (1-0). Deux matches, six points au compteur, deux buts marqués pour aucun encaissé : le bilan est bon, voire excellent du côté des Zèbres en ce début de saison. Et ce n’est pas pour déplaire à Nicolas Penneteau, le dernier rempart carolo.

Malgré une prestation loin d’être convaincante, les Carolos ont assuré l’essentiel en glanant trois nouveaux points. « C’est un succès mérité », analysait Penneteau (39 ans), le gardien du RCSC quelques instants après la fin du match. « Nous avons eu un match difficile, Ostende y est pour quelque chose. C’est une bonne équipe qui a bien pressé en première période. Après la pause, nous avons plus eu l’occasion de poser notre jeu. Et de réaliser certaines phases intéressantes. C’est donc aussi positif de gagner dans des rencontres compliquées. Nous avons pris six points en deux matches, tant mieux. Mais il y en aura encore trois autres à prendre la semaine prochaine à OHL. »

« Une certaine expérience »

Force est de constater, en ce début de championnat, que le Sporting de Charleroi se montre très réaliste dans les deux rectangles. « Nous avons réalisé qu’il y avait des manquements durant la préparation, nous savions qu’il y a des automatismes à retrouver. Heureusement, les matches amicaux sont là pour ça. Il est clair que je préfère prendre des buts en préparation et pas en championnat », pointait le Français, auteur de deux clean sheets en deux rencontres. « Garder le zéro, c’est une très bonne chose. Mais c’est grâce à tout le monde : aux attaquants, aux milieux de terrain et aux défenseurs. Nous avons encore fait un match incroyable dans l’envie de ne pas prendre de buts. Il faut tirer un coup de chapeau à toute l’équipe. Nous avons des garçons qui ont une certaine expérience et nous essayons de progresser collectivement pour ne plus prendre de buts. »

De l’expérience, Guillaume Gillet (36 ans), le nouveau renfort des Zèbres, en regorge. « Il aide énormément l’équipe. Il nous apporte sa maturité et sa rage dans l’entrejeu car il remporte beaucoup de duels. Je pense qu’il a été très bien accueilli et qu’il est content d’être avec nous cette saison », terminait Penneteau.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous