Le choix de la rédaction
  1. La mer du Nord attirera-t-elle en été ceux qu’elle n’a pu accueillir à Pâques
?

    Tourisme: les vacances de Pâques sont perdues, et celles d’été?

  2. BELGAIMAGE-162543021

    Mémo pour demain: ne pas oublier d’effacer les parenthèses

  3. David Clarinval
: «
On va augmenter de manière considérable le nombre de tests, dans quelques jours, avec 40 à 50.000 personnes testées en 24 heures, pour orienter le déconfinement de manière ciblée et progressive».

    David Clarinval: «On vit une crise comme on n’en a plus connu depuis… 1929»

La chronique
  • Virus et humains, maîtrise ou cohabitation?

    La crise actuelle du coronavirus met au jour un paradoxe : une société démocratique, attachée à la liberté individuelle, accepte soudainement de mettre entre parenthèses une partie de ses droits les plus fondamentaux (liberté de mouvement, de rassemblement, de travail) pour se transformer en un Etat policier, avec ses contrôles généralisés, ses fermetures imposées, sa clôture des frontières, bientôt son couvre-feu et cela en quelques jours à peine et pour une durée indéterminée. Dans ces...

    Lire la suite

  • Mémo pour demain: ne pas oublier d’effacer les parenthèses

    On le disait affaibli, déstabilisé, en crise… L’Etat est redevenu puissant, il a repris le contrôle, a retrouvé le goût de la sanction.

    Il est aussi devenu liberticide. Ça lui a pris une semaine, de rogner notre liberté de réunion et d’association (mille, cent, puis deux personnes maximum, si ça ce n’est pas de l’exponentiel). Notre liberté de circulation : seuls les déplacements essentiels – et ce n’est ni Robert ni Larousse qui les définissent mais le Conseil national de sécurité, dont on...

    Lire la suite