Accueil Sports Cyclisme Route

Critérium du Dauphiné: les maux doux d’Egan Bernal et Primoz Roglic

Le Dauphiné, avec ses cinq journées très montagneuses, avait valeur de test sanitaire et logistique pour ASO, à deux semaines du Tour de France.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pour les équipes, singulièrement pour les teams Jumbo-Visma et Ineos souvent présentés comme les favoris de la Grande Boucle, ce Critérium était l’ultime répétition. Les enseignements sont riches mais contrastés, parfois un peu douloureux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs