Accueil Opinions Éditos

Coronavirus: des chiffres qui doivent être plus clairs, fiables et complets

Chaque jour, depuis cinq mois, les chiffres sont là, partout, tout le temps. C’est l’un des piliers de la gestion de crise.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Chaque jour, depuis cinq mois, Sciensano publie une batterie de chiffres officiels sur l’évolution du coronavirus en Belgique. Chaque jour, ces chiffres sont diffusés par l’ensemble des médias, analysés, commentés, critiqués. Ils sont là, partout, tout le temps. C’est l’un des piliers de la gestion de crise.

Quand la Région bruxelloise impose le masque sur tout son territoire ? C’est sur la base d’un indicateur chiffré.

Quand la Belgique se retrouve blacklistée par certains pays voisins ? C’est sur la base des chiffres.

Quand certains experts s’inquiètent de la reprise de la transmission et finissent par faire plier le gouvernement pour repasser à une bulle réduite de cinq ? C’est encore en agitant des chiffres.

Et quand d’autres experts répondent que ces mesures sont disproportionnées, c’est en se basant… exactement sur les mêmes chiffres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par lahure jean-marie, mardi 18 août 2020, 11:27

    Pourquoi ne plus donner les chiffres jour par jour comme au début de la crise. Par commune, par province. Les admissions dans chaque hôpital. Trop demander !!!. Les moyennes un élève de primaire peut les calculer...

  • Posté par Paulini Ursula, lundi 17 août 2020, 18:30

    Merci à Xavier Counasse pour nous donner une analyse des chiffres plus honnête et moins alarmiste. Je m'étonne qu'on ne confronte pas les politiques plus sévèrement à ces incongruités voir manipulations. C'est anxiogène, déprimant et ça nuit à l'économie. A quel jeu jouent-ils?

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs