Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: «Ce serait dommage de repartir à zéro», selon Conner Rousseau

« D’énormes efforts ont été faits. Il serait très dommage de repartir à zéro maintenant ». C’est ce qu’a déclaré lundi le président du SP.A, Conner Rousseau.

Temps de lecture: 1 min

Après que Bart De Wever et Paul Magnette ont offert leur démission, le Roi a entamé un nouveau cycle de consultations avec les présidents de parti qui ont participé jusqu’à présent aux négociations gouvernementales. Joachim Coens (CD&V) a été le premier en ligne lundi après-midi, mais il n’a fait aucune déclaration ni avant ni après son entretien avec Philippe.

A son arrivée au Palais, Conner Rousseau a souligné que d’énormes efforts, sacrifices et concessions avaient été faits ces dernières semaines. « Il serait dommage de repartir à zéro. Vous ne pourrez pas expliquer cela aux gens ». Le président du SP.A a fait remarquer qu’en fin de compte, le PS et la N-VA ont réussi à se réunir à la table des négociations. Il a donc appelé les autres partis à transcender leurs propres intérêts.

« Beaucoup d’efforts ont été faits. Il serait bon que nous puissions continuer sur cette base », a-t-il ajouté.

Après l’entretien avec Conner Rousseau, le Roi devrait s’entretenir par téléphone avec Maxime Prévot, président du cdH.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs