Voyages à l’étranger: les pays où les Belges ne sont pas les bienvenus (infographie)

Voyages à l’étranger: les pays où les Belges ne sont pas les bienvenus (infographie)

Chaque jour, religieusement, le ministère des affaires étrangères met à jour ses codes couleurs pour informer les voyageurs d’où ils peuvent aller, comment ils seront reçus (avec ou sans coton tige géant dans le nez). Sa route vers les vacances, il ne faut pas prendre de raccourci. Le ministère des affaires étrangères définit certains pays comme étant au vert, mais il faut lire l’entièreté de sa liste pour être sûr de sa destination. Par exemple, le site explique que l’Autriche est au vert. On serait tenté d’en rester là. Mais si l’on scrolle un petit peu, jusqu’à la case orange, on trouve tout de même, par exemple, le Land de Vienne. Avant de faire ses bagages et de prendre le large, il faut donc vérifier que la ville où l’on veut débrancher n’est pas de manière isolée dans les zones déconseillées ou interdites. A noter par ailleurs que ces restrictions ne s’appliquent qu’aux voyages non essentiels, donc touristiques.

Dans les dernières mises à jour, le Danemark a décidé de placer la Belgique sur la liste des « banned countries ». Même chose pour Malte, qui passe en zone rouge. Cela signifie que le tourisme n’est plus considéré comme motif valable pour entrer dans le pays. Concernant la Roumanie, la grande majorité du pays est passée en rouge, avec uniquement la région de l’Ouest, encore classée en zone orange. Andorre et Monaco passent en zone orange, alors que le département de la Mayenne quitte la zone rouge pour l’orange. De nombreux changements plus régionaux ont également eu lieux. En Allemagne, la région de Basse-Bavière (Niederbayern), Hambourg, la ville de Düsseldorf et le district d'Arnsberg (en Rhénanie-du-Nord-Westphalie) sont passés à l’orange le 17 août, tout comme les régions d’East Midlands, North East et North West England, et North Eastern Scotland au Royaume-Uni. Le pays imposait déjà aux voyageurs belges de se soumettre à une quarantaine à leur arrivée sur le sol britannique. Ainsi, la liste des pays sans aucune restriction est réduite à peau de chagrin. Parmi ces pays classés « vert » dans leur ensemble, on ne dénombre plus que le l’Italie, la Hongrie et le Liechtenstein. Trois pays donc, sur les 26 que comptent l’espace Schengen.

Pour vous aider à y voir plus clair parmi la longue liste publiée sur le site du ministère des affaires étrangères, une carte interactive a été mise en place par Le Soir, regroupant les différents pays et régions de l’espace Schengen, en indiquant dans quelle catégories ces derniers se trouvent, ainsi que les conditions pour pouvoir s’y rendre.

Vous partez en voyage

Code vert

Sur cette base, les voyages sont donc possibles :

En Hongrie, au Liechtenstein et en Italie, sur l’ensemble du territoire national. En Autriche, Croatie, Espagne, France, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie et Suisse, sur certaines parties du territoire nationale, plus ou moins importante.

Code orange

Le code orange, cela signifie que vous n’aurez pas de suite la paix en arrivant à destination. Un test ou une quarantaine peut être requis. Certains pays affichent eux un taux élevé de contaminations, la Belgique déconseille donc de s’y rendre.

La quarantaine est imposée :

Pour les personnes provenant d’Anvers : Aux Pays-Bas et en Allemagne. En Allemagne, cette quarantaine devra être respectée le temps de recevoir le résultat du test Covid-19 à l’arrivée sauf si le voyageur se présente avec les résultats d’un test de moins de 48h.

Le SPF affaires étrangères a également placé en vigilance accrue plusieurs zones des Pays-Bas, dont les provinces de Zélande, de Hollande-Méridionale, de Hollande-Septentrionale, Utrecht, Brabant-Septentrional et Flevoland.

Pour toutes les personnes venant de Belgique : en Estonie (14 jours), en Irlande (14 jours), en Islande (test ou quarantaine de 14 jours), en Lettonie (15 jours), en Norvège (10 jours et mieux vaut éviter de passer par la Suède pour s’y rendre), au Royaume-Uni (14 jours, à noter également que les villes de Leicester et d’Aberdeen sont classées en zone rouge, donc impossible de s’y rendre) et en Slovénie (14 jours).

Le test Covid-19 est obligatoire avant le départ à Chypre, en Grèce (dès le 17 août). À noter que pour la Grèce, il faudra désormais remplir au préalable un formulaire passager (passenger locator form) peu importe le moyen de transport que vous prenez pour rejoindre le pays, sous peine d’une amende de 500 euros.

La Belgique recommande une vigilance accrue pour une multitude de pays et de zones dans l’espace Schengen, déconseillant donc à ses ressortissants de s’y rendre.

Cela concerne d’abord trois pays dans leur entièreté, le Luxembourg, Monaco et la Suède.

De manière plus localisée, cela concerne : en Autriche, les Lands de Haute-Autriche et de Vienne, en Bulgarie, les régions du Nord-Ouest, du Nord-Central, du Sud-Est et du Sud-Central. En Croatie, les provinces de Osijek-Baranja, Split-Dalmatie, de Zagreb, de Brod-Posavina et de Vukovar-Syrmie. En Espagne, une multitude de zones et villes ont été placées en vigilance accrue. C’est le cas de la communauté autonome de Madrid, la communauté autonome de Cantabrie, la communauté autonome de Valence, les provinces de Gérone et de Tarragone, les provinces d’Álava et de Guipuscoa, la communauté autonome de La Rioja, les provinces de Burgos, Salamanque, Ségovie et Valladolid, les provinces de Ciudad Real, Guadalajara et Tolède, la communauté autonome de Murcia, les provinces d’Almeria, Cordoue et Malaga, les Îles Baléares et l’enclave de Melilla. En Allemagne, la région de Basse-Bavière (Niederbayern), d’Hambourg, la ville de Düsseldorf et le district d'Arnsberg (en Rhénanie-du-Nord-Westphalie) sont passés en orange.

Au Royaume-Uni, les régions d’East Midlands, North East et North West England, et North Eastern Scotland sont elles aussi classées en orange par la Belgique, comme Oslo et province de Viken en Norvège.

En France, sont placés en vigilance accrue la région Île de France, et le département du Nord, du Loiret, les départements de Meurthe-et-Moselle et Moselle, de la Sarthe, de la Mayenne et de Loire-Atlantique, les département Ille-et-Vilaine, du Gard et Hérault et de la Haute-Garonne, les départements de l’Ain, du Rhône, de Loire et de Haute-Savoie, et les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Alpes-Maritimes, du Var, du Vaucluse et les Bouches-du-Rhône

En Pologne, ce sont les provinces de Petite-Pologne, Grande-Pologne, Silésie, Opole, Łódź, Basses-Carpates, Mazovie et la région de Varsovie qui sont classées en vigilance accrue.

Au Portugal, c’est la région métropolitaine de Lisbonne qui est en vigilance accrue, et en République Tchèque, ce sont les régions de Prague, de Bohême-Centrale, du Sud-est, du Sud-ouest et de Moravie-Silésie

En Roumanie, la seule région qui n’est pas classée rouge, la région Ouest, est placée en vigilance accrue, en Slovaquie, la région de Slovaquie occidentale, chez son voisin la Slovénie, la région de Slovénie orientale, et en Suisse, les cantons de de Genève, Vaud, Bâle-Ville, Zürich, Glaris, Lucerne, Schwytz, Zoug et Schaffhouse sont également placés en vigilance accrue.

Code rouge

Pour ces pays où ces régions, il vaut mieux rebrousser chemin. Soit on n’y sera pas accepté, soit le taux de contamination dépasse 100 cas par 100 000 habitants sur la dernière quinzaine. La Finlande, Malte, le Danemark et la Lituanie n’acceptent plus les voyageurs en provenance de Belgique. Attention, cela signifie que si vous voulez rejoindre la Suède par le Danemark, il faudra pouvoir prouver vos nuitées en Suède. Les voyages ne sont en outre pas possibles hors de Schengen et de l’UE (en comptant le Royaume-Uni).

En rouge, on retrouve ainsi :

En Bulgarie, les régions du Nord-est et du Sud-ouest, le Danemark, en Espagne, la communauté autonome d’Aragon, la communauté autonome de Navarre, les provinces de Barcelone et de Lledia, les provinces de Biscaye et de Soria, les villes d’Aranda de Duero, d’Iscar et de Pedrajas de San Esteban.

On retrouve également la Finlande, la Lituanie, la très touristique île de Malte, les villes de Leicester et d’Aberdeen comme mentionnées précédemment, et les régions roumaines de Bucarest-Ilfov, du Centre, du Nord-Ouest, du Nord-est, du Sud-est, de Sud-Muténie et de Sud-ouest Olténie.

Vous revenez de voyage :

Ce n’est pas tout. Certaines règles sont applicables en Belgique, si vous revenez d’une zone à risques selon le SPF affaires étrangères.

Ainsi, si vous arrivez des zones rouges : la quarantaine et le dépistage sont obligatoires au retour. Ils sont recommandés si vous arrivez des zones oranges.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous