Accueil Économie Entreprises

Face au déclin de Firefox, Mozilla coupe dans ses effectifs

Le navigateur web open source n’est plus que l’ombre de lui-même. 250 emplois vont passer à la trappe chez Mozilla.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

A l’heure où les géants du Net ne cessent d’étendre leur emprise sur la Toile, les opérateurs alternatifs trinquent. Firefox, ce navigateur web libre et gratuit, développé et distribué depuis 2002 par la Mozilla Foundation avec l’aide de milliers de bénévoles, en fait partie. La semaine dernière, Mozilla a annoncé une lourde restructuration : 250 emplois vont passer à la trappe, soit un quart des effectifs, et le bureau de Taïwan va fermer ses portes. Plus tôt dans l’année, l’entreprise avait déjà annoncé la suppression de 70 emplois. L’entreprise évoque « les conditions économiques résultant de la pandémie » qui ont eu « un impact significatif » sur ses revenus. Mais ses difficultés sont plus anciennes et structurelles. Le Covid n’a fait que précipiter les choses.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Schoonbroodt Hubert, mercredi 19 août 2020, 19:47

    C'est bien dommage, j'aime bien ce navigateur.

  • Posté par Bonisseur de La Bath Adolphe, mardi 18 août 2020, 17:38

    Tres dommage

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs