Accueil Société

Coronavirus: le Conseil d’État rejette la requête des forains

Les associations estimaient que les forains sont traités injustement, en créant une différence avec les marchés et les parcs d’attractions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Conseil d’État a rejeté lundi le recours introduit par les forains qui entendaient faire annuler la limitation à 200 du nombre de visiteurs autorisés dans les foires. Les forains se disaient discriminés par rapport aux marchés où la limite de 200 personnes n’est pas d’application.

Dans son arrêt, le Conseil d’État souligne que les marchés sont organisés avec un sens de circulation obligatoire. Les chalands doivent s’y présenter seul, et ne pas traîner dans leurs emplettes.

Pour la Haute juridiction, ce modèle n’est pas applicable aux foires et kermesses. Ces dernières ont en effet un but récréatif et sont fréquentées en groupes ou en familles. Elles visent aussi à présence plus longue du public sur place.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs