Accueil Belgique Politique

Georges-Louis Bouchez: «La note PS-N-VA n’évoluait plus d’une virgule»

Avec l’offre de démission des préformateurs De Wever et Magnette, le président du MR Georges-Louis Bouchez s’est exprimé sur la suite des négociations fédérales.

Temps de lecture: 3 min

Le Roi tient depuis lundi midi la démission des préformateurs Paul Magnette (PS) et Bart De Wever (N-VA) en délibéré. Le patron du MR s’est livré quant à la suite des négociations fédérales.

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a appelé mardi les deux préformateurs, Paul Magnette (PS) et Bart De Wever (N-VA) – dont la démission est tenue en suspens depuis lundi par le roi Philippe – à publier la note que ceux-ci ont soumise à une « bulle des cinq » en vue de constituer un nouveau gouvernement fédéral. Le chef de file des libéraux francophones a également pointé des divergences entre socialistes et nationalistes sur le statut du texte qu’ils ont présenté.

« Si les préformateurs ne souhaitent pas qu’il y ait de fantasmes (sur le contenu de ce texte), ils devraient peut-être divulguer leur note. Cela serait beaucoup plus simple », a-t-il affirmé lors de l’émission Matin Première de la RTBF dont il était l’invité.

Le président du MR a déclaré qu’en trois réunions avec les préformateurs « la note PS-N-VA n’évoluait plus d’une virgule ». Georges-Louis Bouchez a rappelé que son parti avait participé à toutes les réunions auxquelles il a été convié. Mais pour lui, on ne peut pas demander au MR de signer en bas de la note sans discuter, « sinon on accuserait le MR de vouloir monter au pouvoir à tout prix ».

Encore à propos de la note PS-N-VA, le chef des libéraux francophones a également déclaré qu’« il y avait une série de régionalisations qui était déjà considérées comme acquises et peut-être que le PS nous dira qu’il n’a pas marqué son accord là-dessus. Je veux bien le croire », a poursuivi le président du MR. « Mais alors se pose la question du statut de cette note. Parce que j’ai pu me rendre compte que les préformateurs n’étaient pas d’accord eux-mêmes sur le texte dont ils sont les co-auteurs », a-t-il souligné.

« J’ai entendu des choses qui allaient beaucoup trop loin (…) le MR ne veut pas d’un démantèlement de la Belgique », a rappelé Georges-Louis Bouchez. « Il faut un état belge fort et efficace », a-t-il également martelé.

Concernant la durée de la crise politique, le président du MR a dit comprendre « le ras-le-bol des Belges », même s’il a tenu à rappeler que le gouvernement Wilmès a toujours la confiance jusqu’au 17 septembre. « Je n’ai pas le sentiment que la Belgique n’avait pas géré la crise du coronavirus », a-t-il conclu.

Le chef de file du MR a également réaffirmé l’unité de la famille libérale et sa volonté d’« essayer de discuter du fond », qui pour lui, équivaut à donner la priorité aux questions socio-économiques.

Après le CD&V, le SP.A et le CDH lundi, Philippe poursuit ses consultations ce matin à 9h par le président de l’Open VLD, Egbert Lachaert, suivi de Georges-Louis Bouchez, à 10h, des coprésidents d’Ecolo, Jean-Marc Nollet et Rajae Maouane, à 11h, de la présidente de Groen, Meyrem Almaci, à 12h, et du président de Défi, François De Smet, à 13h.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Jérôme De Greef, mardi 18 août 2020, 17:33

    C'est clair, le souhait du MR est de continuer avec le Gouvernement Wilmès jusqu'à la mort de celle-ci. Vu qu'ils ont largement perdu les élections c'est leur seul choix pour être certain de garder le pouvoir. No pasaran.

  • Posté par Dessers Jacques, mardi 18 août 2020, 14:33

    Si GLB pouvait de temps en temps garder ses opinions pour lui et la mettre en sourdine, on n'en serait peut-être pas là aujourd'hui.... A force d'ouvrir sa trappe et d'afficher son arrogance , il indispose beaucoup de monde

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 18 août 2020, 14:15

    Ceci dit, je me dis qu'il est quand même dangereux de se coiffer tous les jours au pétard.

  • Posté par Nicolas edmond, mardi 18 août 2020, 13:04

    Ce gamin commence à me plaire !

  • Posté par Brands Jacques, mardi 18 août 2020, 11:42

    Le pire, que ce gamin en pleine crise d'ado est président du MR.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs