Accueil Société

#BalanceTonWilly, le #metoo des jeunes femmes noires de Bruxelles

Depuis un peu moins d’une semaine, le compte Twitter #BalanceTonWilly a reçu des centaines de témoignages de victimes de viol à Bruxelles. Tabou autour de la sexualité, crainte pour la réputation, et réticence à alimenter le racisme empêchaient les jeunes femmes afrodescendantes de révéler ces faits.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

Le premier tweet a été publié le mercredi 12 août. Un long témoignage glaçant : l’histoire d’une jeune fille de 18 ans qui avait rendez-vous dans un airbnb avec un garçon. Après une soirée en tête-à-tête, le garçon en question lui fait savoir que cinq amis vont débarquer… et finit par la laisser seule avec ces nouveaux « invités », prétextant des courses au night shop. Il n’est jamais revenu et ses cinq « potes » ont violé et violenté la jeune fille durant quatre heures.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Xavier Verstappen, vendredi 21 août 2020, 23:40

    Vous avez envie de changer la vie d'un enfant? Vous voulez en savoir plus sur l'accueil familial? Toutes les infos sont sur le site www.lesfamillesdaccueil.be :-) Plus de 150 enfants attendent aujourd'hui une famille!

  • Posté par Druide David, mercredi 19 août 2020, 17:53

    A quand un #Balance ton flic?

  • Posté par Dans Xavier, mercredi 19 août 2020, 16:17

    balance ton Willy... réservé aux femmes noires . Les blanches ne se font donc pas violer ! Pourquoi si peu de journaux ne parlent des viols de Telford ou de Roterham qui ne concernent que des mineures blanches qui vivent dans la précarité .... !

  • Posté par Dans Xavier, mercredi 19 août 2020, 16:17

    balance ton Willy... réservé aux femmes noires . Les blanches ne se font donc pas violer ! Pourquoi si peu de journaux ne parlent des viols de Telford ou de Roterham qui ne concernent que des mineures blanches qui vivent dans la précarité .... !

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 19 août 2020, 12:48

    A quand un #BalanceTonElodie, contre les "masculicides" (beaucoup plus nombreux que les "féminicides"), les infanticides (dont les auteurs sont en majorité des femmes) et toutes les violences morales et physiques que des hommes de toutes les couleurs subissent à cause de certaines femmes détraquées par leur féminisme dogmatique, dictatorial et borné?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs