Accueil Société

Dans le hall d’un athénée: personne ne rentre ni ne sort

Aujourd’hui, personne ne peut rentrer dans l’Athénée Royal Gatti de Gamond, au centre de Bruxelles. Et personne ne peut en sortir.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Un vieux banc scolaire – en bois, le type de vieux mobilier où la table, le siège et le dossier ne font qu’un – trône en haut de l’escalier. C’est un petit barrage qui marque la frontière à ne pas franchir. Aujourd’hui, personne ne peut rentrer dans l’Athénée Royal Gatti de Gamond, au centre de Bruxelles. Et personne ne peut en sortir. Les élèves doivent rester à l’intérieur de l’établissement « jusqu’à nouvel ordre », explique le préfet de l’athénée, qui a comme d’autres écoles bruxelloises reçu cette consigne de sa hiérarchie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs