Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: Egbert Lachaert vise l’arc-en-ciel, mais le PS voit rouge

Egbert Lachaert, en mission royale, vise un exécutif bleu-vert-rouge ou une Vivaldi (CD&V en plus). Pas gagné. Le PS veut un paquet social au moins aussi conséquent que ce qui avait été négocié avec Bart De Wever. De son côté, la N-VA s’apprête à hisser le drapeau flamand si elle est contournée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Certains interlocuteurs, à bonnes sources comme on dit, en ont la conviction, d’autres l’impression, d’autres encore croient savoir : Egbert Lachaert, qui a débuté sa mission royale mardi, effectue en ce moment un tour XXL des présidents de partis, toutes les pistes restent ouvertes officiellement, mais en réalité, il vise à composer une majorité gouvernementale sans la N-VA. La Vivaldi est le plan A (les familles libérale, écologiste, socialiste + le CD&V) : 87 sièges à la Chambre. Si le CD&V dit non (et reste scotché à la N-VA), l’arc-en-ciel est l’alternative, avec bleus, verts et rouges : 75 sièges à la Chambre, sur 150. C’est juste, mais pas injouable : Emir Kir, député exclu du PS, peut voter la confiance au Parlement ; François De Smet et Sophie Rohonyi, pour Défi, sont dispos en principe ; il n’est pas interdit de penser que des centristes-humanistes ne feront pas obstruction.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

43 Commentaires

  • Posté par Vermeulen Eric, jeudi 20 août 2020, 17:52

    Allez continuez comme cela.... L'extrême droite et gauche se frottent les mains. Quelqu'un pour apporter une vision ? un projet mobilisateur transcendant le Nord, le Sud, la gauche, la droite, le centre afin de maintenir nos libertés, notre démocratie ? C'est cela qui est important. Une réforme de l'état ? Ça c'est sûr, le peuple en a vraiment besoin !! Pas assez à gauche ? Pas assez à droite ? Trop au centre ? Et toutes ces exigences avant d'entamer les négociations: pas de révision de la loi sur l'avortement, pas de minorité flamande, pas touche au nucléaire, au canari des marais, blablabla... Réveillez-vous ou vous serez balayés. Bon courage

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 20 août 2020, 19:16

    C'est plein de bon sens. Les exclusives, de toutes sortes, ont réduit le champ des possible. Et celui ci doit au contraire être plus large que jamais.

  • Posté par Biot Philippe, jeudi 20 août 2020, 14:47

    Deckers Björn; Les journaux nous baladent: CD&V +VLD+Groen+ SPa = 41 sièges (moins que N-VA + Belang + PVDA = 55 sièges) Aucun responsable flamand ne présentera un gouvernement dont la partie flamande serait pareillement minoritaire. .

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 20 août 2020, 19:23

    Je n'y crois pas trop non plus. L'arc-en-ciel ou la petite Vivaldi (avec le cdh et ou Défi) est carrément une injure faites aux flamands (29 sièges sur 89) et aucun ne s'y risquerait réellement en tous cas pas l'Open VLD. Et je ne sache pas que le CD&V plus soudé que jamais à la NVA va lâcher cette dernière maintenant qu'elle a enfin obtenu ce qu'elle réclamait depuis le 26 mai 2019, une alliance PS-NVA. Bref, il n'y aura pas non plus de "grande" Vivaldi (socialistes, libéraux, écologistes + CD&V). Je pense aussi que M. Lachaert a été désigné pour finir d'overzomeren. ;p)

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 20 août 2020, 13:57

    Biot Philippe, ce qui est plutôt amusant, c'est de voir comment Egbert Lachaert avait fait de l'opposition à l'arc-en-ciel et autres Vivaldi une cause de campagne présidentielle partisane en décembre pour s'y convertir une fois élu président du VLD. Pour le reste, ça ne devrait pas nous mener très loin. Lachaert a flingué la mission De Wever - Magnette parce que notamment soit disant la note était trop à gauche. On n'est pas censé lui faire l'injure de lui faire remarquer qu'en embarquant les écologistes en plus et la NVA en moins, la barque ne peut pencher que plus à gauche encore. La thèse de la nomination d'un "derviche tourneur" s'en trouve ainsi confirmée. La mission Lachaert n'est pas très crédible. Elle vise probablement à terminer d'overzomeren tranquillement et comme l'a si joliment croqué Kroll, à donner encore dix jours de vacances à sa majestitude.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs