Accueil Société

Décès de Jozef Chovanec à l’aéroport de Charleroi: Paul Magnette «choqué» par le comportement des policiers

Une affaire qui a rebondi ce mercredi avec la diffusion dans la presse d’images de caméra de surveillance de cette intervention policière.

Temps de lecture: 2 min

Le Parti socialiste a demandé jeudi au ministre de l’Intérieur Pieter De Crem de faire toute la lumière sur les circonstances ayant entouré le décès, en 2018, d’un passager à l’aéroport de Charleroi-Bruxelles Sud (BSCA), après une intervention policière musclée au cours de laquelle une policière a fait un salut nazi.

L’affaire, en cours d’instruction depuis deux ans, a rebondi ce mercredi avec la diffusion dans la presse d’images de caméra de surveillance de cette intervention policière.

« Je suis, comme beaucoup, choqué par les images diffusées dans la presse. Ces comportements sont inacceptables. S’agissant de la police fédérale sous l’autorité du ministre de l’Intérieur, je demande à ce dernier (Pieter De Crem, CD&V, NDLR) de faire toute la lumière sur ces agissements », a tweeté jeudi le président du PS, Paul Magnette.

Le président de DéFI, François De Smet, va dans le même sens. « Que s’est-il passé il y a deux ans à l’aéroport de Charleroi ? Il est essentiel, pour l’État de droit et pour la police elle-même, que la lumière soit entièrement faite », a-t-il commenté sur le réseau social.

L’agent écartée

Au-delà de l’instruction judiciaire en cours, la police fédérale a dit prendre l’affaire très au sérieux. L’agent qui a effectué le salut hitlérien n’est plus autorisée à effectuer des services opérationnels ou à être en contact avec le public, a-t-elle décidé mercredi.

Les faits remontent au 23 février 2018 à l’aéroport de Charleroi (BSCA). Le passager de 38 ans, Jozef Chovanec, avait posé des difficultés au personnel lors de son embarquement vers Bratislava, en Slovaquie. La police fédérale aéroportuaire avait été requise pour le maîtriser, mais le passager s’était rebellé sur le tarmac.

Placé en cellule dans les locaux de la police fédérale, il s’était porté des coups violents, obligeant les policiers à intervenir de nouveau pour le maîtriser. Lors de cette opération, l’individu avait fait un arrêt cardiaque. Il était décédé quelques jours plus tard.

Selon une avocate des proches de la victime, les images montrent une policière faire un salut hitlérien et d’autres agents rire. « Un des policiers s’est appuyé sur la victime pendant plusieurs minutes », selon Me Ann Van de Steen. Le parquet de Charleroi a indiqué que l’instruction judiciaire serait bientôt terminée.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

31 Commentaires

  • Posté par Gabriel Jacqueline, jeudi 20 août 2020, 15:12

    Druide David: avec un langage pareil, vous ne devez pas être loin de lui ressembler!

  • Posté par Druide David, jeudi 20 août 2020, 23:35

    Chérie, prends toi un concombre et fais toi plaisir en le mettant où je pense, ça te relaxera

  • Posté par Borsu Dominique, jeudi 20 août 2020, 12:30

    Magnette n'est il pas choqué par un homme qui se rebelle et frappe les policiers? Il le devrait pourtant, cela donnerai un peu plus de crédit a ses paroles.

  • Posté par Druide David, jeudi 20 août 2020, 12:50

    Donc si on suit votre raisonnement de fachiste, la police a le droit de décider de la vie de quelqu'un, sans procès? Que ces flics restent à leur place, effectue correctement leur travaille

  • Posté par J Mantrach, jeudi 20 août 2020, 12:14

    certains ne parlent du respect de nos lois avec insistance que quand il s'agit de Belges issus des communautés "étrangères" . Mais quand il s'agit de comportements de certains ( je ne généralise pas car la police respecte les institutions démocratiques)) censés les faire respecter, on ne les entends plus parler de respect des lois par tous (citoyens, police, armée, politiques, etc.. La police ne doit pas être ni devenir un moyen légal pour des fachos de régler leur compte ou vivre des sensations sur le terrain qu'ils ne peuvent se payer en étant de simples civils.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko