Pourquoi j’ai du cholestérol ?

Parce que malheureusement, le cholestérol ça n’arrive pas qu’aux autres, il est important de comprendre cet ennemi invisible de notre santé pour mieux le combattre.

Le cholestérol c’est souvent un terme qui peut faire peur ou inquiéter. Il faut dire que quand le diagnostic d’un excès de cholestérol tombe, il s’accompagne de la perspective de maladies ou d’accidents vasculaires aux conséquences souvent graves et de changements drastiques dans notre mode de vie et notre alimentation. Mais si le cholestérol fait peur c’est aussi parce qu’il est méconnu.

Tout le monde a du cholestérol

Pour commencer, le cholestérol n’est pas une maladie et n’arrive pas comme par miracle dans le corps humain. Il est produit naturellement par notre organisme. Le foie produit ¾ de nos besoins quotidiens en cholestérol. Le reste provient de notre alimentation. A la base le cholestérol n’est pas mauvais mais utile voire indispensable à notre corps pour agir dans la synthèse de plusieurs hormones et vitamines.

Deux types de cholestérol

Il existe deux types de cholestérol. Ils se distinguent par la manière dont ils se déplacent dans le corps humain mais surtout par les effets qu’ils produisent. Le bon cholestérol (HDL) permet de ramener les cellules graisseuses dans les artères vers le foie où elles seront détruites et évacuées. Le mauvais cholestérol (LDL) quant à lui agit inversement et propage le cholestérol vers les organes. C’est ce mauvais cholestérol qui s’accumule dans les artères en formant des plaques qui peuvent mener à des problèmes de circulation. C’est ce rapport entre le bon et le mauvais cholestérol qui indique si le cholestérol est un problème chez vous ou non.

Les causes du cholestérol

Il existe de nombreuses causes qui provoquent un excès de cholestérol. Il y a d’abord des facteurs de risques contre lesquels on ne peut rien. Il s’agit de l’hérédité, de l’âge et du sexe. Mais fort heureusement les autres facteurs de risques sont eux tout à fait maitrisables car ils dépendent de notre mode vie. Les facteurs aggravants sur lesquels on peut agir assez facilement sont : l’alimentation, l’alcool, la sédentarité ou encore le stress.

Un régime basé principalement sur les matières grasses d’origine végétale (huile, margarine …) et particulièrement la margarine Becel ProActiv enrichie en stérols végétaux, les viandes maigres (volaille, veau, gibier…), les poissons gras (saumon, thon, sardines…), les fruits et légumes ainsi que l’eau à volonté se montre très efficace tout comme la reprise d’une activité physique modérée (une demi-heure par jour minimum). De quoi mettre cet ennemi invisible qu’est le cholestérol K.-O.

Besoin d’autres conseils pour lutter contre le cholestérol ? Téléchargez gratuitement le guide du cholestérol de Becel ProActiv.

Le saviez-vous

Une simple prise de sang pour en avoir le cœur net

Pour connaître précisément son taux de cholestérol, ce n’est vraiment pas compliqué. Une simple prise de sang suffit. Pour cela, il convient d’être à jeun depuis 12 h minimum avant de faire la prise de sang de bon matin. On connaît alors très rapidement son taux de cholestérol. Votre médecin recommandera cette prise de sang tous les 5 ans après l’âge de 30 ans. En vieillissant, cette période sera ramenée à 3 ans quand vous aurez fêté votre 50e anniversaire.

La UneLe fil info Partager
Sommaire