Accueil Société

Didier Leroy: «La Belgique n’est pas en guerre»

Chercheur à l’Ecole royale militaire (ERM), Didier Leroy estime qu’il fallait se douter que la menace n’allait pas disparaître avec l’arrestation de Salah Abdeslam.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

Didier Leroy est chercheur à l’Ecole royale militaire (ERM) et assistant à l’ULB. D’après lui, ces attentats n’étaient pas inéluctables, mais on pouvait les redouter.

Pouvait-on s’attendre à ces attentats qui ressemblent à une opération de représailles après l’arrestation de Salah Abdeslam ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs