Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: l’inculpation de Steve Bannon, une mauvaise nouvelle pour Trump

L’ancien conseiller de Donald Trump aurait détourné des centaines de milliers de dollars pour couvrir des dépenses personnelles. Une mauvaise nouvelle pour le président en pleine campagne pour sa réélection.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

L’ironie n’a échappé à personne : l’ex-directeur de campagne et stratège de Donald Trump à la Maison Blanche, Steve Bannon, a été arrêté jeudi matin par des employés du service postal (USPS), cette administration que le président américain tente de discréditer pour empêcher un recours massif au vote par correspondance en vue de l’élection présidentielle du 3 novembre prochain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Dechamps Pascal , samedi 22 août 2020, 14:05

    Quel que soit son centre de gravité, la chienlit se prend toujours les pieds dans le tapis. Il faudrait parcourir l'historique twetté par Potus afin de vérifier qu'il n'y a pas une félicitation quelconque qui traîne encore...

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 21 août 2020, 7:21

    André Georges Marc, exact et qui se ressemblent s'assemblent. Ça me fait penser à Jean-Marie Le Pen qui a passé une solide partie de sa vie à combattre l'UE tout en profitant abondamment de sa manne. Le pacha a passé plus de décénnies à ne rien foutre au Parlement européen au frais de la princesse et en est grassement pensionné depuis. Plus de 20 ans au Parlement européen, à rien foutre puisqu'il vouait l'UE aux gémonies. Tout à fait pareil. Se foutre de la g... des beaufs et finalement mener la vie de château sur leur compte en mode "C'est vous qui payez".

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 21 août 2020, 11:33

    Christian Radoux, en effet, au moins pour Bannon, seuls ses aficionados paient la note ;p) Mais sinon le principe est le même, des cafards qui vivent sur la bête.

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 21 août 2020, 11:31

    Robert Bob, caricaturer en mode beauf le travail du Parlement européen n'est pas très sérieux. Mais venant de la droite ravioli, ça ne m'étonne guère.

  • Posté par Christian Radoux, vendredi 21 août 2020, 10:09

    Exact sauf, hélas sur un point : tous les contribuables paient, et pas seulement les beaufs qui ont suivi ce triste sire.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs