Russie: l’opposant Alexeï Navalny pourra recevoir une aide de la France et l’Allemagne

Russie: l’opposant Alexeï Navalny pourra recevoir une aide de la France et l’Allemagne
Reuters

Le président de la République, Emmanuel Macron, a affirmé jeudi au cours d’une conférence de presse avec Angela Merkel que la France est « prête à apporter toute l’assistance nécessaire à Alexandre Navalny sur le plan sanitaire, sur le plan de l’asile et de sa protection. »

Alexeï Navalny pourra recevoir « toute aide médicale » en France ou en Allemagne, « mais il faut bien sûr que la demande en soit faite », a déclaré jeudi la chancelière allemande Angela Merkel, en se disant « bouleversée » par le sort de l’opposant russe en réanimation dans un hôpital en Sibérie.

« Et ce qui est important aussi, c’est que l’on arrive à savoir de façon urgente comment on est arrivé à cette situation », a ajouté Mme Merkel, en réclamant « la transparence », lors d’une conférence de presse conjointe au fort de Brégançon, dans le sud-est de la France, avec le président français Emmanuel Macron.

L’avocat de 44 ans aurait été empoisonné et est en soins intensifs. Alexeï Navalny était dans un vol de la Sibérie pour Moscou quand l’avion a dû atterrir en urgence en raison de la dégradation subite de son état de santé.

Principal opposant au président russe Vladimir Poutine, dont les publications anticorruption sont abondamment partagées sur les réseaux sociaux, a déjà souffert d’attaques physiques dans le passé. Il avait notamment été aspergé dans les yeux par un produit désinfectant à la sortie de son bureau en 2017.

M. Navalny, ses partisans et leurs familles font régulièrement l’objet d’interpellations, de perquisitions et de pressions policières dans toute la Russie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous