Accueil Culture

Joëlle Milquet: «Chacun doit-il avoir son joujou?»

En retirant la gestion du Cirque royal au Botanique, Joëlle Milquet estime que la Ville risque d’affaiblir la culture fancophone à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 4 min

La ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Joëlle Milquet, s’était montrée jusqu’ici très discrète dans le bras de fer opposant le Botanique à la Ville de Bruxelles sur la gestion du Cirque royal. Elle a choisi de s’exprimer pour la première fois sur le fond du dossier dans Le Soir.

Dans une lettre de soutien adressée au conseil d’administration du Botanique, vous déplorez le choix de la Ville de Bruxelles de reprendre la gestion du Cirque royal. Vous écrivez que cela porte un « préjudice important » à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Concrètement, qu’avez-vous fait pour tenter d’infléchir cette décision ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs