Accueil Repenser le monde de l’après-confinement

Louise Knops: «Une partie de la population risque de basculer dans une forme de contestation plus dure»

Pour la politologue Louise Knops (VUB), experte en mouvements sociaux, la crise sanitaire n’était qu’un « tour de chauffe ». Le fossé entre élites et citoyens s’est encore creusé, avec des conséquences qui s’annoncent désastreuses.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 7 min

Une crise sanitaire inédite couplée à des mesures liberticides. Une jeunesse révoltée face à l’inaction en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Des tensions post-coloniales sur fond de Black Lives Matter. La séquence – pas encore terminée – du coronavirus n’a fait qu’accentuer l’indignation ressentie par une partie toujours plus importante de la population.

Une indignation que la politologue Louise Knops colle au corps depuis près de deux ans dans le cadre de sa thèse à la VUB. D’où ce rendez-vous à la gare du Nord, point de départ des manifestations pour le climat et des gilets jaunes mais aussi lieu d’accueil pour les réfugiés, ce qui en fait par ricochet un territoire de propagande pour l’extrême droite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

51 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 3 septembre 2020, 13:57

    Combien de temps cet article va-t-il encore encombrer le site ? Deux semaines, ça suffit, non ?

  • Posté par Bouko Christian, lundi 31 août 2020, 12:42

    frais au leu de fais

  • Posté par Bouko Christian, lundi 31 août 2020, 12:41

    Que ceux qui contestent les mesures sanitaires anti-Covid19 signent dès lors une déclaration sur l'honneur selon laquelle ils s'engagent à : - ne pas demander l'intervention de l'INAMI s'ils sont hospitalisés après avoir été contaminé - rembourser intégralement la sécu pour pour tous les fais relatifs à l'hospitalisation de toutes les personnes qu'ils auraient contaminées .

  • Posté par Wagemans Francois, mardi 25 août 2020, 11:00

    Ce ne sont plus des experts qu'on nous fait écouter mais des politiques déguisés en expert. Ces nouveaux "experts" viennent avec leurs idées politiques en essayant de nous convaincre avec l'aide des médias. Dangereux !

  • Posté par Hellon Stephen, lundi 24 août 2020, 17:31

    On risque de basculer dans une forme de contestation plus dure? A quoi doit-on donc s'attendre Mme. Knops ? A un soulèvement genre 'Commune de Paris?' ou 'Ghetto de Varsovie? '

Plus de commentaires

Aussi en Repenser le monde de l’après-confinement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs