Accueil Société

«Nous le redoutions et c’est arrivé»: 32 morts et 250 blessés

Plusieurs heures après les attentats, la situation demeure chaotique et le bilan demeure, hélas, provisoire. L’attentat a été revendiqué par l’organisation Etat islamique. Il s’agirait, à l’aéroport comme dans le métro, de deux attentats-suicides.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

N ous le redoutions et c’est arrivé », a dit le Premier ministre Charles Michel. Une horreur. Un carnage. Une abjection. Un double attentat qui a fauché des vies – un bilan toujours provisoire fait état d’une trentaine de morts – et mutilé des dizaines d’existences, ce mardi matin : l’un, vers 7 h 50, dans le hall des départs de l’aéroport international de Zaventem, l’autre, une bonne heure plus tard, dans une rame de métro en provenance de Schuman qui redémarrait de la station Maelbeek, en plein cœur du quartier européen.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs