Accueil Sports Football Europa League

Europa League: et si Romelu Lukaku était juste humain…

Présenté comme une machine à buts avant la finale d’Europa League entre Séville et l’Inter Milan, le Diable rouge aura finalement montré qu’il n’est qu’un homme.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Avant la finale de l’Europa League, Romelu Lukaku était considéré comme une machine à marquer, surnommé par les médias italiens l’« Interminator » (en référence au célèbre Terminator interprété au cinéma par Arnold Schwarzenegger, au physique guère éloigné de celui de Lukaku).

À Cologne, le Diable rouge a montré qu’il n’était finalement qu’un homme avec d’un côté, des qualités exceptionnelles (puissance, efficacité) qui ont permis à l’Inter Milan de prendre les commandes dès la 5ème minute face à Séville et d’un autre côté, des défaillances et faiblesses qui l’ont empêché de porter le score à 3-2 lors d’un face à face avec le portier marocain et qui, quelques instants plus tard, l’ont fait propulser le ballon dans son propre filet sur un « mauvais » réflexe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Mourmaux Jean-François , samedi 22 août 2020, 18:55

    L'Inter a été dominé par le Betis Séville. Défaite méritée. Se jugeant responsable du résultat, Romelu a estimé qu'il ne méritait pas de médaille. J'approuve sa décision.

  • Posté par Zondack Leon, samedi 22 août 2020, 18:42

    Quelle tristesse de lire certains commentaires avec une palme d'or pour André Weissenberg (Conte adore Lukaku et le voulait aboslument). Lukaku n'est pas Messi et ne se prend pas pour lui et je reconnais qu'il aurait mieux fait d'aller chercher sa médaille mais je peux comprendre sa détresse et excuser en grande partie son mauvais choix. Reste un beau footballeur doublé d'un bon gars dont une grande partie de la Belgique n'est pas fière comme elle le devrait. Ce gars fait partie du gratin des attaquants européens et est recordman des buts en équipe nationale. Il est de plus apprécié voire encensé par ses équipiers que ce soit en club ou en équipe nationale (et ici,on ne parle pas de clampins ni de sélectionneurs du dimanche devant leur poste de tv...). Nous devrions être fiers d'avoir un attaquant de sa trempe malgré ses défauts (mais qui n'en a pas,vous avez vu la saison d'Eden ? ). Marquer 35 buts en Italie et en Europa League et non,ça ne suffit pas. Ah là là,profitez plutôt,la génération suivante sera peut-être bcp moins forte et on le regrettera. En tout cas moi,je lui tire mon chapeau.

  • Posté par Stoob Spyridon, samedi 22 août 2020, 16:14

    Il y a toujours un vainqueur et un perdant mais ce n'est que du sport. Il y a pas eu mort d'homme. Je ne suis pas grand amateur de football car je trouve ce sport plutôt énervant. Quand on voit les joueurs se tordre de douleur et rouler plusieurs fois sur eux même et puis on voit les images et souvent il y même pas de contact, ca me fait rire. Je ne dis pas qu'il y a pas de temps en temps des chocs mais quand même. Dire que le foot est un sport de contact ca me fait ricaner: le rugby est un sport de contact et ca se voit. Et les rugbymen ne roulent pas 10 fois sur eux même après un pacage . Et pour revenir a Lukaku que fait-il du respect de l'adversaire? Il faut pouvoir célébrer sa victoire mais aussi monter du respect a celui qui vous a battu. Ce qu'il a fait était indigne d'un vrai sportif.

  • Posté par Rahier Pierre, samedi 22 août 2020, 14:37

    À part marquer un penalty, qu'a-t-il fait hier soir POUR l'équipe ? Rien, il a été invisible.

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , samedi 22 août 2020, 13:39

    Je pense qu'il serait sain que Romelu Lukaku soit sanctionné par l'UEFA et par son club pour ne pas s'être présenté à la remise des médailles après cette finale perdue. Pour qui se prennent-ils ces joueurs de foot? Ce sont des travailleurs comme les autres avec des salaires exorbitants et il serait bon de les remettre à leur juste place dans la société !

Plus de commentaires

Aussi en Europa League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs