Accueil Société

Deux chefs de la police font un pas de côté suite à l’affaire Chovanec: «Un signal fort», selon la police fédérale

Si ces mesures sont temporaires et qu’elles ne signifient rien sur la culpabilité des deux chefs, elles démontrent néanmoins la gravité des faits.

Temps de lecture: 2 min

Deux policiers, le grand patron de la police aéronautique, Danny Elst, et le directeur général de la police fédérale, André Desenfants, se sont retirés de leurs fonctions le temps qu’une enquête soit menée sur la mort, en 2018, d’un passager, Josef Chovanec, à l’aéroport de Charleroi-Bruxelles Sud.

« C’est un signal fort qui montre que la gravité des faits est reconnue. Un signal fort aussi envers les nombreux bons agents de police qui font leur travail et qui, je suis convaincue, ne peuvent accepter de tels comportements de la part de leur collègue », a déclaré la porte-parole de la police fédérale à RTL Info.

« Cela ne signifie rien sur la culpabilité ou l’innocence de la personne concernée », a-t-elle encore précisé à Belga. « C’est une mesure temporaire, dans l’intérêt du service. »

Du côté du syndicat SNPS, ces mises en retrait sont perçues comme inhabituelles. « Cela donne l’impression qu’au niveau politique, on a demandé des têtes et qu’on est en train de les fournir. C’est assez pénible à voir. Maintenant, des gens qui font un pas de côté parce qu’ils estiment devoir le faire pour mieux assurer leur défense, ça arrive mais c’est assez exceptionnel ».

L’affaire, en cours d’instruction depuis deux ans, a rebondi mercredi avec la diffusion dans la presse d’images de caméra de surveillance de cette intervention policière.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Duquesne Claude, dimanche 23 août 2020, 21:00

    Oh oh ils auraient demandé un retrait provisoire de leur fonction ! Donc rien de définitif ! Avec ou sans rémunération durant la période de retrait ? Avec, c'est donc du show !! Donc il se mettent hors responsabilité mais avec salaire

  • Posté par Paulino Alberto, dimanche 23 août 2020, 15:06

    entre temps personne a été viré sur le champ ou démission des ministres comme dans les pays civilisés ... mais on jette un parasol bourré a pieds nu et en short sur vingt flics armés et c'est la fin du monde car se sont des barbares belges a teinte bronzés et nous on est blanc civilisé ...je comprends plus rien , geometrie variable !

  • Posté par Clodong André, dimanche 23 août 2020, 13:56

    Un signal fort ou une façon habile de noyer le poisson?

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 24 août 2020, 12:02

    mais, c'est un signal fort... tardif!

  • Posté par Biot Philippe, dimanche 23 août 2020, 12:26

    L'article est très clair et très précis: ces mesures sont temporaires, ’elles ne signifient rien sur la culpabilité des deux chefs, elles démontrent néanmoins la gravité des faits....Attendons les résultats des enquêtes, interne et judiciaire .

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko