Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: en attendant le CD&V… (air connu)

En ce début de semaine, tous les regards sont une nouvelle fois tournés vers le CD&V. Acceptera-t-il de rejoindre l’arc-en-ciel tenté par Egbert Lachaert pour former une coalition Vivaldi ? Le parti tient une importante réunion ce lundi.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 3 min

Il reste moins de quatre semaines avant que, le 17 septembre au plus tard, la Première ministre Sophie Wilmès ne redemande à la Chambre la confiance des députés pour son gouvernement ultraminoritaire (38 sièges sur 150) MR-Open VLD-CD&V. Elle l’avait obtenue voici cinq mois, de la part de neuf partis, pour gérer la crise du coronavirus. Donc temporairement. Et elle avait promis de revenir devant les élus dans les six mois. Alors après le 17, ont déjà prévenu plusieurs partis dont le PS et la N-VA, ledit gouvernement ne pourra plus poursuivre son travail car cette confiance prendra fin. Ce qui signifiera un retour aux urnes, a encore affirmé vendredi Paul Magnette (PS).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Kummert David, lundi 24 août 2020, 10:08

    Le CD&V n'a plus qu'une base locale, dans les communes de Flandre orientale et occidentale. Pratiquement rien... Et il essaie de jouer les faiseurs de rois, pour montrer qu'il existe encore sur la scène nationale. Avec l'énergie du désespoir, il se profile en chantre des credos flamingants (Bruxelles n'est pas une région, la Flandre est conservatrice et n'est liée à la Belgique que par les transferts nord-sud, etc). Cela devrait suffire à démontrer que ceux qui opposent Flandre et Wallonie sur fond de menaces de séparation sont en réalité à bout de souffle. Partis francophones, même si cela paraît contraire à notre vision de l'avenir, proposez de négocier les bases de la séparation (dette publique, patrimoine, frontière, capitale), et vous verrez que le clivage ne s'articule pas sur un axe nord-sud, ni même droite-gauche. La différence la plus marquée se situe entre ceux qui sont prêts à changer de paradigme et ceux qui dépendent d'une vision anachronique pour avoir l'air de parler d'avenir.

  • Posté par Jules Vandeweyer, lundi 24 août 2020, 9:57

    On approche d'une solution... enfin, ce n'est pas trop tôt. On attend de voir le programme. Mais, les chevaux ne sont pas fringants. Tireront-ils tous dans la même direction pour faire avancer l'attelage "Belgique". Pas sûr, car la confiance n'y est pas (encore) tout-à-fait.

  • Posté par Debrabander Jean, lundi 24 août 2020, 7:00

    Ils ne sont pas nécessaires, les deux sièges de Défi suffiraient pour un peu plus de stabilité.

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 23 août 2020, 21:02

    Et au passage une fois de plus le CD&V se montre pire encore que la NVA. Non seulement les flamingant (nazis durant les guerres et catholiques entre elles) sont sournoisement aussi nationalistes que la NVA mais ils sont plus déterminés et bornés à nier la région bruxelloise. Si il y a un gouvernement "miroir", il doit également comprendre le ProDG (pour la communauté germanophone) et Défi pour Bruxelles!

  • Posté par Deckers Björn, mardi 25 août 2020, 12:02

    Ballez Guy, j'y ai pensé aussi, au système de formation du gouvernement à la mode Suisse. Ca pourrait en effet être une idée. Dans ce modèle, le gouvernement devient plus gestionnaire et le Parlement retrouve davantage son rôle de législateur. En Suisse, ce rôle (législateur) est par ailleurs partagé avec les citoyens via les votations. Le modèle des votations n'est peut-être pas si sot et puis il y a les assemblées tirée au sort. Une assemblée permanente pour remplacer le sénat moribond ou des assemblées ponctuelles thématiques. Les idées ne manquent pas. On peut sortir par le haut de cette impasse ;p)

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs