Accueil Sports Football Ligue des Champions

Ligue des champions: six ans plus tard, Coman a pris sa revanche

À seulement 24 ans, Kingsley Coman, le buteur-héros de la finale de la Ligue des champions, a déjà un palmarès hors norme. Un parcours étonnant pour celui qui avait quitté le PSG à 18 ans, conscient qu’on ne lui ferait jamais confiance dans la capitale française.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Kingsley Coman en avait rêvé, le PSG en avait fait des cauchemars. Le « Titi » parisien devenu Bavarois de cœur qui crucifie son ancien club, celui qui n’a pas -selon le joueur- cru en lui à 18 ans, l’âge qu’avait Coman quand il a refusé de signer un contrat pro à Paris pour rejoindre la Juventus.

Avant de pouvoir y penser, le Français devait d’abord espérer débuter cette finale de la Ligue des champions. Ce n’était pas gagné d’avance car, blessé avant la reprise des compétitions, cette place de titulaire lui avait été retirée lors des matches face au Barça et Lyon. Mais Hans-Dieter Flick avait flairé le bon coup en lui faisant confiance, du moins pendant les 68 premières minutes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bernard Philippe, lundi 24 août 2020, 8:27

    Le quatar(propriétaire du psg) finance l'islamisation (extrémisme musulman) en Europe. Je suis soulagé et j'espère que l'union européenne, trouvera des lois pour neutraliser ces entrées d'argents .

Aussi en Ligue des Champions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs