Steven Van Gucht: «Si on avait donné libre cours au virus, on aurait eu 53.000 morts»

Steven Van Gucht: «Si on avait donné libre cours au virus, on aurait eu 53.000 morts»
Photo News

10.000 morts, je ne pense pas que quelqu’un ait pensé que ça irait aussi vite ». Le virologue Steven Van Gucht, porte-parole interfédéral, a donné une interview à Het Nieuwsblad, à l’approche du cap des 10.000 morts liés au coronavirus dans notre pays. « Nous sommes l’un des rares pays à être complets et précis dans le comptage des décès. Nous n’avons raté presque aucun cas. Vous pouvez regarder les chiffres de la surmortalité : cette courbe est presque la même que notre comptage. »

« Après le début du confinement le 18 mars, les chiffres ont commencé à augmenter. Tout le monde sait maintenant ce que signifie une croissance exponentielle. Le fait que cela ait été si rapide est également dû aux problèmes rencontrés dans les maisons de repos. »

Le scientifique s’inquiète au sujet du comportement des citoyens face au virus : « Ma plus grande crainte est la fatigue qui s’insinue dans la société. Le virus est le même qu’il y a six mois, les gens devraient en être conscients. Aujourd’hui, la plupart des infections se produisent lors de réunions familiales. Il n’y a pas de respect des règles et les gens font comme ils l’ont toujours fait. Ce n’est qu’en respectant les mesures que nous pourrons éviter qu’une telle situation comme en mars ne se reproduise. Je comprends les critiques. Les mesures doivent être stables – pas un yo-yo de relâchement et de resserrement – et tenir compte de la vie sociale et de l’économie . »

Mais il reste confiant en ce qui concerne la situation dans les maisons de repos. « Je ne pense pas que nous allons voir d’autres images dramatiques comme le printemps. Les maisons de repos ont fait un effort énorme. Aujourd’hui, il y a encore deux foyers majeurs à Wijnegem et Machelen, mais les autres homes ont réussi à limiter le nombre de cas de contamination. La chance joue peut-être un rôle, mais aujourd’hui, nous savons aussi mieux comment prévenir une épidémie. »

Sur le même sujet
SantéPolitique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous