Accueil Belgique

Attentats de Bruxelles: les quartiers militaires sont fermés

Les militaires poursuivent les deux opérations de sécurisation du territoire, et viennent soulager les forces de police.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Depuis la première heure des attentats, «  on met tout en œuvre pour venir en aide à la population  », note le porte-parole de l’armée Olivier Severin. D’une part, les militaires poursuivent les deux opérations de sécurisation du territoire – l’Opération Valliant Guardian (OVG), qui concerne les militaires dans la rue, et l’Opération Spring Guardian (OSG), qui concerne la protection des cinq sites nucléaires du pays, à savoir Tihange, Doel, Fleurus, Mol, Dessel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs