Accueil Opinions Cartes blanches

«Commission Congo: la peur paralysante de l’historien»

Le débat actuel concernant la colonisation belge ne peut se résoudre si les historiens continuent à se tenir à distance du débat public.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

58 collègues historiens regrettent la composition de la Commission Congo (De Standaard, 17 août). Pour rappel, le panel comprend, outre des historiens, des juristes et des experts d’organisations de la diaspora africaine. Nos collègues réclament davantage de recherches historiques « indépendantes » sur la période coloniale avant d’entamer le débat sur la manière de gérer ce passé. Dans De Standaard (19 août), le président de la Commission Wouter De Vriendt a souligné à juste titre l’urgence pour la Commission de mener à bien sa mission de réconciliation. Nous le rejoignons pour affirmer que la Commission doit poursuivre un objectif plus large que la simple recherche de la vérité historique et que cela ne sera possible qu’avec une équipe multidisciplinaire comprenant des experts de la diaspora.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Passtoors Marinis Hélène, mercredi 26 août 2020, 15:05

    Voilà, un tout grand merci pour cette carte blanche. En tant que africaniste et ex-chercheuse universitaire, je peux témoigner que dès qu'il s'agissait d'un sujet sensible , on entendait le même refrain depuis la tour d'ivoire. Je crois que c'est une raison essentielle pour laquelle l'opinion publique et surtout les mentalités sont restées si figées, si décalées par rapport au monde non-occidental et la diaspora. Notamment - mais pas seulement - en ce qui concerne l'esclavage, la colonisation, la néo-colonisation et évidemment la décolonisation. L'Histoire n'est d'ailleurs pas seule parmi les disciplines académiques, mais comme elle touche à beaucoup d'aspects, elle en est l'une des prinicpales. Merci donc, et bon vent au grand débat.

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs