Accueil Opinions Cartes blanches

«Comment pourra-t-on donner du sens à l’enseignement sans sorties culturelles?»

On ne pourra pas bâtir une société post-Covid viable si on n’accorde pas leur place légitime à la culture et à l’enseignement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On reconnaît les valeurs d’une société à la place qu’elle accorde à la culture et à l’éducation. La confiance dans le pouvoir est proportionnelle au respect dont il fait preuve envers ses citoyens. Depuis la crise du Covid-19, la citoyenne et l’enseignante que je suis ne s’est jamais sentie aussi méprisée, insultée et infantilisée.

Pourtant, la pandémie et sa gestion ne nous ont rien appris que nous ne savions déjà. L’épidémiologiste Larry Brilliant l’affirme : « les émergences de virus sont inévitables, pas les pandémies ». Le plus révoltant est donc de savoir que cette crise est surtout une crise économique résultant de décennies de choix politiques (de droite comme de gauche) qui ont, finalement, ruiné le secteur de la santé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Biagini Benoît, mercredi 26 août 2020, 10:44

    C'est une évidence. On peut remplir un A380 mais pas un théâtre, un bar mais pas un musée. On peut faire du shopping mais pas partir en classe de dépaysement. Je parle ici des secondaires. Ils vont passer l'année ensemble dans des classes parfois trop petites mais ne pourront pas se rendre au théâtre où les seuls vraiment en danger seraient les acteurs.

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs