Accueil Société

Emmanuel André sur les mesures de santé publique: «Il y a eu un progrès par rapport à la première vague»

« On perçoit par contre qu’une partie de notre communauté est devenue plus critique par rapport à des mesures collectives jugées trop contraignantes », estime le virologue.

Temps de lecture: 2 min

Emmanuel André est sorti du silence. Sur Twitter, le virologue a fait le point sur la deuxième vague d’accélération de l’épidémie en Belgique. « Elle a principalement touché les jeunes adultes socialement actifs, explique-t-il. Il n’y aura pas eu cette fois-ci de débordement excessif chez les seniors, ce qui explique le nombre restreint de cas hospitalisés. »

« En ce qui concerne les mesures de santé publique, il y a eu un progrès par rapport à la première vague, en particulier la mise en place de mesures locales précoces, un accès élargi au testing et un tracing qui commence à mettre efficacement en évidence des clusters et à les gérer », assure le virologue. « On perçoit par contre qu’une partie de notre communauté est devenue plus critique par rapport à des mesures collectives jugées trop contraignantes, particulièrement lorsqu’elles interfèrent dans la sphère privée ou qu’elles concernent des zones géographiques larges », constate Emmanuel André.

Ce dernier appelle par ailleurs à l’unité : « L’hyper-polarisation autour de cette épidémie ne me semble pas être la meilleure manière d’avancer dans ce long chemin qu’il reste à parcourir. Ce que nous avons devant nous, c’est un besoin énorme de solidarité, de résilience et de tolérance. On y est tous ensemble. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Druide David, lundi 24 août 2020, 21:06

    Il a toujours été raisonnable ce gaillard

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko