Accueil Économie Entreprises

Comment une filière «masques» 100% belge est sortie de terre en quelques mois

Une dizaine d’entreprises ont lancé des lignes de production locale dans le royaume. Leur capacité de fabrication à terme : plus 600 millions de masques par an, chirurgicaux principalement. Pour la plupart, il s’agit d’une stratégie de diversification. Viable ? Le pari est en tout cas tenté.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

En février dernier, personne n’aurait parié sur ce petit bout rectangulaire bleu, blanc, parfois vert, superposition de couches filtrantes, spontanément associé au monde médical. D’ailleurs, chez nous, c’est bien simple, personne n’en fabriquait. Mais voilà… Sept mois plus tard, tout a changé, rien n’est plus vraiment comme avant, et notre pièce de protection a fait couler beaucoup d’encre, a alimenté d’interminables discussions, s’est finalement invitée sur notre visage, mais a aussi… suscité l’appétit d’entrepreneurs.

Depuis le début de la crise, ils sont plusieurs à avoir planché sur des business plans, à avoir investi et fait de la place dans leurs usines, où des machines ont été assemblées. Certaines attendent encore de s’animer mais d’autres tournent déjà à plein régime. Du nord au sud du pays, nous avons identifié onze projets. Leur objectif est similaire : le lancement d’une production locale de masques, appelée à survivre au moins sur le moyen terme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, mardi 25 août 2020, 21:12

    Économiquement viable ?? Oui, jusqu'à la fin de la pandémie et après, plouf !!

  • Posté par Desmet Marc, mercredi 26 août 2020, 9:48

    Ben oui, on fait des masques par millions, on encaisse de plantureux bénéfices, quand ça dégringole on met l'entreprise en faillite, on licencie et ON RECOMMENCE autre chose sous un autre nom et ainsi de suite...

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mardi 25 août 2020, 18:52

    In the Reign of Queen Pollution - Machiavel (1977) [http://machiavel.be/lyrics/in-the-reign-of-queen-pollution/] (extraits - début): After the death of king Oxygen the second || Queen Pollution assumed power || Submitting to the laws || The people of the earth || Wore night and day a gas-mask || Then thousand years later || The human race undergoes a mutation || The children are born || The face in form of gas-mask. Bon pour eux, c'était la pollution qui était la cause mais donc, la "solution" c'est le covid :-)))))). Pas plus tard que le 19, on lisait encore dans le Soir que, pour Frédérique Jacobs, « Le masque doit devenir une routine, c’est votre ceinture de sécurité contre le virus et on sait qu’à un moment donné ça fait partie intégrante de soi et c’est quand on n’a pas le masque qu’on se sent un petit peu démuni. Mais c’est vrai qu’il y a une période d’adaptation à ce masque qui n’est pas toujours facile » [https://plus.lesoir.be/319768/article/2020-08-19/le-port-du-masque-bientot-obligatoire-sur-le-lieu-de-travail-la-reponse-de?from_direct=true] . Ah !?!? Il nous faudra donc une.... "période d'adaptation..." Tiens, tiens tiens,.... Vivement que je crève plutôt que de vivre dans un monde peuplé de débiles pareils. Alors ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit; période temporaire, la plus courte possible, OK... mais là, .... où va-t-on ??? "On" essaie de nous faire accepter par des discours répété que ce sera pour le (très) long terme... Et là, il faut dire NON !

  • Posté par Desmet Marc, mercredi 26 août 2020, 9:42

    Finalement vous avez raison, moi aussi je voudrais que les anti masques crèvent. Quand on retire les pommes pourries d'un plat les autres tiennent beaucoup plus longtemps.

  • Posté par Raurif Michel, mardi 25 août 2020, 18:25

    Dans Le Soir de ce jour, mardi 25/08, vous indiquez que la Belgique va produire 600.000.000 de masques par an .Pourquoi faire ? Bizarre dans l’édition numérique de ce jour, pas un mot des 600.000.000 ? Pourquoi ? Qui va employer ces masques ? Ou bien on est parti pour le port du masque pendant 50 ans ? Devons-nous encore subir cette dictature du masque ?

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs