Etats-Unis: Nancy Pelosi confirme une commission d’enquête sur l’assaut du Capitole

TOPSHOT-US-politics-impeachment-trial
USA
L’ex-président américain, le républicain Donald Trump a été acquitté lors d’un procès historique devant le Sénat américain pour son rôle dans les violences du 6 janvier au Capitole.
L’ancien président des Etats-Unis, le Républicain Donald Trump (à gauche) et le nouveau président, le Démocrate Joe Biden (à droite).
d-20210208-GL6DJX 2021-02-08 20_15_13
d-20200705-GGWAP6 2020-07-05 21_18_45
Le deuxième du jour du procès en destitution s’est attardé sur la «responsabilité écrasante» de Donald Trump dans l’enchaînement des événements du 6 janvier dernier à Washington.
Image=d-20210108-GKPN84_high
USA-TRUMP_IMPEACHMENT-DEFENSE
Donald Trump est notamment accusé d’avoir attisé la colère de ses partisans lors de son discours en plein air, le 6 janvier, les invitant à «marcher sur le Capitole».
Donald Trump est accusé d’«incitation à l’insurrection». Il ne s’agit plus cette fois d’abus de pouvoir et d’entrave à la bonne marche du Congrès, mais d’un crime a priori plus grave.
B9726014942Z.1_20210202170446_000+G51HH9L51.2-0
FILES-US-POLITICS-IMPEACHMENT-BRIEF
L’ancien président des Etats-Unis, le Républicain, Donald Trump.
BELGAIMAGE-171945481
De nombreuses troupes militaires ont été appelées à défendre le Capitole, ici du Minnesota.
Le président élu, le démocrate Joe Biden.
Le président-élu Joe Biden a de bonnes raisons de se tenir en retrait des grandes manœuvres punitives contre l’actuel locataire du Bureau ovale.
B9725665706Z.1_20201228234738_000+G7THAGCP8.3-0
B9725332366Z.1_20201124060544_000+GL8H45F3T.2-0
Le président américain Donald Trump fait des gestes alors qu'il s'exprime lors d'une visite au mur de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, à Alamo, Texas, États-Unis, le 12 janvier 2021.
En plein chaos politique, Donald Trump a quitté Washington pour aller chercher un peu de réconfort au Texas, Etat où il compte de nombreux supporters.