Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

En terre de Crimée Infinie tristesse de l’errance des Tatars

De Nariman Aliev, avec Akhtem Seitablayev, Remzi Bilyalov et Dariya Barihashvili, 96 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Tout commence dans une morgue et finit sur une vaste étendue de sable conduisant à la mer. Entre ces deux temps, un long et pénible périple à travers l’Ukraine pour un père et son fils cadet ramenant sur leur terre natale, la Crimée, le corps criblé de balles du fils aîné mort à la guerre. Pas de quoi sauter de joie. Pour son premier film, le jeune réalisateur ukrainien Nariman Aliev filme large la nature et au plus près les hommes. Sobrement. Pudiquement. Certains plans sont magnifiques comme certaines scènes entre le père et le fils sont bouleversantes. Tout en retenue.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs