Accueil Société

Damien Jalet: «En parler beaucoup, sentir la chaleur de mes proches, être créatif»

Le 13 novembre, Damien Jalet a croisé les tueurs devant la Belle Equipe à Paris. Depuis, il tente de vivre avec ce traumatisme. Il évoque l’horreur de ce matin et la manière dont on peut tenter de faire face à la peur.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 7 min

Danseur, comédien et chorégraphe belge, Damien Jalet a vécu l’horreur du 13 novembre à Paris. Il se trouvait à deux mètres des tueurs lorsqu’ils ont commencé à tirer rue de Charonne. Il avait alors livré son témoignage dans Le Soir. Depuis, il a essayé de se reconstruire… « Je sens qu’il faut que je pèse bien mes mots » confie-t-il au moment de livrer sa réaction.

Comment avez-vous appris et vécu les événements de ce matin ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs