Accueil Société

Bruxelles reste en état d’alerte

Alors que le bilan reste toujours incertain, les enquêteurs sont à la poursuite d’un suspect. Derrière ces attaques qui ont plongé Bruxelles dans l’horreur et le chaos : l’État islamique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Les derniers événements en direct sur mobile

Un homme portant une veste beige et un chapeau noir, poussant un chariot à bagages. C’est sur cet individu que les enquêteurs veulent à tout prix mettre la main au lendemain des attaques qui ont fait au moins 31 morts et 250 blessés à Bruxelles, un bilan toujours provisoire. Cet homme n’est autre que le seul membre toujours en vie du commando de terroristes qui a semé la mort, peu avant 8 heures mardi matin, dans le hall des départs de l’aéroport de Zaventem.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs