Accueil Société

«En août, une personne contaminée sur 5 avait voyagé», selon le Centre de crise (vidéo)

Les porte-parole interfédéraux ont fait le point sur l’évolution de la pandémie dans le pays.

Temps de lecture: 2 min

Les porte-parole interfédéraux du Centre de crise ont commencé la conférence de presse en annonçant les chiffres du jour relatifs à la propagation du coronavirus en Belgique.

Le nombre moyen d’infections au coronavirus est passé à 490,3 par jour entre le 16 et le 22 août, indique mercredi l’Institut de santé publique Sciensano dans la mise à jour des données de son tableau de bord. Cela représente une baisse de 8 % par rapport à la semaine précédente. Le nombre de décès a lui été revu à la baisse et atteint 9.878 personnes décédées.

Frédérique Jacobs est entrée dans les détails sur les décès dans les maisons de repos principalement en Flandre, enregistrés par les autorités régionales sanitaires. Un certain nombre de détails manquaient (sexe, âge, date du décès…). En effet, une (petite) partie des données agrégées par Sciensano depuis le début de l’épidémie doit être corrigée. Cela a été le cas ce mercredi. Elles concernent des décès enregistrés, en mars et avril, au sein des maisons de repos flamandes, pour lesquels les dossiers ont été transmis parfois un peu hâtivement. Ils viennent faire l’objet d’une nouvelle analyse. « 352 nouveaux décès attribués au coronavirus ont été ajoutés, et 473 décès ont été supprimés, 121 décès ont donc été erronément encodés », a précisé Sciensano.

Par ailleurs, l’âge moyen de toutes les personnes décédées est de 83 ans. Le pic de mortalité est également déplacé, il est avancé de 4 jours, du 12 avril au 8 avril, ont expliqué les porte-parole interfédéraux, a précisé Frédérique Jacobs.

La porte-parole interfédérale ad interim a également abordé les facteurs de transmissions à risque. « Les vacances, fêtes, visites dans la famille, constituent des facteurs de risque extrêmement importants », selon elle. Pendant le mois d’août, 22 % des contaminations concernaient des personnes qui avaient voyagé récemment, a-t-elle ajouté.

« Cette après-midi les conseils aux voyageurs vont une nouvelle fois être adaptés », avertit la porte-parole francophone.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Coulon Michel, mercredi 26 août 2020, 20:53

    ca frise l'obstination a culpabiliser les vacanciers pour quels motifs? nationalisme, xenophobie, paranoia? ici on compare des pommes et des poires: exemple plausible dans ses chiffres en aout on a testé environ 300.000 belges non vacanciers sur 10.000.000 (a la grosse louche) soit 3% des gens a 3% de positivité ca fait 9000 cas et 78% du total (dixit de gucht) 22% de vacanciers ca fait 2500 cas positifs avec 2% (supposé) de positivite donc 125.000 test soit environ 10% des vacanciers que j'estime a 1.250.000 En effet, toutes les zones de vacances des belges sont pratiquement rouges ou oranges (malte, turquie, maroc, espagne, sud de la france, grèce) donc un grand pourcentage de vacanciers s'est fait tester au retour peut-être 10% ca veut dire finalement que les vacanciers sont moins contaminés que ceux restés en belgique

  • Posté par Boer Mr, mercredi 26 août 2020, 15:46

    Ils on voyagé ou? C'est pas mentionné. En tout cas a mon avis c'est plus ou moins 20% de Belges qui "voyagent" pendant le moi d’août. L'anee passé ils ont fait 4 millions de voyages a l’étranger en juillet et 2,9 millions en août. Les gens de Sciensano perdent tout crédibilité. Ils font beaucoup de mal a la population avec leur déclarations. Est-ce qu'ils sont conscients? Aussi, merci Belga/ Le Soir pour le titre propagandiste .

  • Posté par Tamo Guillaume, mercredi 26 août 2020, 15:28

    L'obligation et la recommandation de testing misent en place à l'égard des personnes ayant voyagé à l'étranger a sans doute pour conséquence de créer une surreprésentation de ces personnes parmi l'ensemble des personnes testées. Il serait donc intéressant pour mettre en perspective ces chiffres d'avoir d'autres données. Mais bon, ça devient une (mauvaise) habitude de diffuser des chiffres sans aucune mise en perspective...

  • Posté par van dooren patrick, mercredi 26 août 2020, 14:51

    Conclusion, mieux vaut passer ses vacances à l l'étranger

  • Posté par Trevisan Lucio, mercredi 26 août 2020, 14:31

    Tiens ? pas d'article sur l'étude belge démontrant que l'hydroxychloroquine à faible dose peut finalement soigner les malades ? C'est vrai que cela va à l'encontre du besoin de générer de l'anxiété, il vaut mieux écouter les experts du centre de crise.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko