Accueil Monde États-Unis

Affaire Jacob Blake: deux personnes tuées par balles lors des manifestations à Kenosha

Des violences ont entraîné la mort de deux personnes lors de manifestations à Kenosha après qu’un policier blanc a grièvement blessé un Afro-américain.

Temps de lecture: 2 min

Deux personnes ont été tuées par balles dans la nuit de mardi à mercredi dans la ville américaine de Kenosha, lors de manifestations de colère après qu’un policier blanc a grièvement blessé un Afro-américain, Jacob Blake.

« Les tirs ont entraîné la mort de deux personnes et une troisième personne a été hospitalisée pour des blessures graves mais qui ne mettent pas sa vie en danger », a annoncé la police de Kenosha sur Twitter.

Des violences ont éclaté dans cette ville du Wisconsin quand des centaines de manifestants ont défilé, pour la troisième nuit consécutive, après la diffusion d’une vidéo montrant Jacob Blake, grièvement blessé dimanche par un policier blanc de Kenosha.

Les images montrent le jeune père de famille, suivi par deux policiers ayant dégainé leurs armes alors qu’il contourne une voiture. Un agent attrape son débardeur blanc au moment où il ouvre la portière et tente de s’installer sur le siège conducteur. Le policier fait alors feu --l’enregistrement laissant entendre sept tirs- –, atteignant Jacob Blake de plusieurs balles dans le dos.

La police de Kenosha a précisé avoir été alertée sur des informations faisant état de coups de feu et de plusieurs victimes, ajoutant qu’une enquête « active était en cours ».

Plus tôt, des vidéos, mises en ligne, ont montré des gens courant dans les rues de Kenosha, alors que des coups de feu retentissaient. Dans d’autres, on peut voir des hommes blessés, au sol.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, mercredi 26 août 2020, 15:20

    Jacob Blake, un criminel récidiviste récemment inculpé semble-t-il pour cambriolage et agression sexuelle, a très étrangement refusé d'obtempérer aux injonctions de 4 policiers armés appelés pour un incident violent dans lequel il était impliqué, et en se précipitant tout à coup pour saisir quelque chose (une arme?) sous le siège conducteur de son véhicule. Il y a déjà eu 18 policiers tués par balles aux USA depuis le début de l'année. On comprend (sans l'excuser pour autant) leur réactivité en présence d'un comportement plus que suspect. Laissons l'enquête suivre son cours. Manifestations violentes et pillages des BML et autres Antifa ne peuvent que servir la compagne électorale de Trump..

  • Posté par Byloos Dominique, mercredi 26 août 2020, 15:36

    Où avez vous vu qu'il se précipitait dans sa voiture ? Apparemment, il n'obtempérait pas. ilse déplacait calmement vers sa voiture. Est ce pour cela que cela justifie de tirer 7 fois dans le dos de cette personne ? Pourquoi ne pas tirer dans la jambe ? Une balle aurait suffi. De cette façon, on essaye de justifier l'injustifiable. Les policiers savaient ils que cette personne avait un casier judiciaire ?

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs