Accueil Opinions Cartes blanches

«Le secteur de l’éducation à l’environnement soucieux de l’avenir»

Les associations d’éducation à l’environnement sont inquiètes. A l’incertitude liée aux défis écologiques et au coronavirus, s’ajoute une incertitude financière. Pourtant, leur travail reste indispensable.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

C’est bientôt la rentrée. Le coronavirus nous a arrêtés, il n’a pas encore disparu, mais là, on le sent, on va pouvoir recommencer. Recommencer à enseigner, travailler, visio-conférencer, rouler, produire, importer, consommer, jeter. Ou pas. Ou différemment. Demain est incertain. Le Covid-19 a déchiré nos certitudes. On sait pourtant une chose : cette pandémie n’est qu’un symptôme. Celui d’un modèle de développement malade. D’après nous, ce qu’il faudrait rattraper, relancer, renforcer, c’est la lutte contre les dérèglements climatiques et pour la préservation de la biodiversité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs